Energie

Dans le Cher, une commune de 2000 âmes rêve de devenir autonome en électricité

Mots clés : Electricité - Electricité - Equipements électriques - Energie renouvelable - Entreprise du BTP

Le Syndicat Départemental d’Energie du Cher et Omexom, la marque de Vinci Energies spécialisée dans les réseaux de distribution d’électricité, ont officiellement dévoilé le projet d’autoconsommation photovoltaïque sur la commune de Marmagne (2000 habitants). D’ici un an, il doit permettre de couvrir 69% des besoins énergétiques de la ville.

 

Déploiement d’un réseau de bornes de recharge, installation de systèmes d’éclairage public à détection de présence, fonds d’efficacité énergétique pour les communes… Depuis plusieurs années, le département du Cher multiplie les opérations dans le domaine de l’énergie. Le territoire veut désormais produire et consommer sa propre électricité. Le Syndicat Départemental d’Energie du Cher (SDE18) a officiellement lancé l’expérimentation « Smartmagne » sur la commune de Marmagne (2000 habitants). Le projet doit permettre de couvrir les besoins de 9 bâtiments communaux, de 78 points lumineux et d’une partie des habitations (61 foyers), en ayant recours au maximum à l’électricité produite localement. D’ici un an, les promoteurs du projet espèrent couvrir 69% des besoins énergétiques de la ville. Le coût de l’installation s’élève à 1,6 millions d’euros.

La collectivité s’est associée avec Omexom, la marque de Vinci Energies spécialisée dans les réseaux de distribution d’électricité, pour développer une technologie intelligente. Selon la présentation du projet, le système combinera des panneaux photovoltaïques (817 modules d’une puissance de 220 kWc) installés sur des bâtiments communaux à un système de gestion des flux d’énergie. Des algorithmes calculeront à tout moment les flux d’électricité entrants et sortants. Selon les initiateurs du programme, cela « permettra d’arbitrer entre l’autoconsommation, le stockage de l’énergie et l’injection sur le réseau public selon des règles prédéfinies », tout en s’appuyant sur les données météo et les usages de consommation. L’énergie en surplus sera stockée dans des batteries, ce qui permet de consommer en dehors des heures de production. La commune de Marmagne dispose depuis l’an dernier du plus puissant parc photovoltaïque du département (2,5 MWh), l’équivalent de la consommation annuelle de mille foyers. Toutefois, cet équipement ne fait partie du programme « Smartmagne ». 

Les habitants concernés par le dispositif se regrouperont au sein d’une association de consommateurs. Celle-ci aura notamment pour vocation de déterminer les règles de répartition de l’énergie produite auprès de ses adhérents.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X