Aménagement

Dans la Chaîne des parcs, balade au fil de l’eau avec Michel Desvigne

Mots clés : Aménagement paysager

Bénéficiant de la labellisation Euralens, le projet de Chaîne des parcs consiste à recomposer un territoire en «assemblant» sept parcs d’environ 300 ha chacun. Visite en compagnie de Michel Desvigne, paysagiste de cet archipel vert.

Rendez-vous a été donné à 9h30 à Courrières, au bord du canal de la Souchez, où un Zodiac attend. La matinée est superbe et le cadre bucolique. Entre confluence de la Deûle et centre-ville de Lens, le canal de la Souchez offre une autre carte postale du Bassin minier.

Depuis sa création en 2009, l’association Euralens et son AMO Une fabrique de la ville (Jean-Louis Subileau) accompagnent les collectivités de la centralité lensoise dans l’aménagement de leur territoire. La définition d’un plan directeur en 2010 – «Euralens centralité» – a permis de mettre en scène la densité d’espaces de nature disséminés dans le tissu urbain caractéristique de l’activité minière. Et c’est en prenant du recul sur l’ensemble du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais qu’est venue l’idée d’opérer à plus grande échelle. Il existe, en effet, un vaste ensemble de parcs aménagés – notamment par l’EPF – après la fermeture des mines. Le concept de «Chaîne des parcs» prend sa source ici.

Sur cette base, Euralens a confié la maîtrise d’œuvre d’une étude de paysage et de programmation au groupement Michel...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X