Matériaux et équipements

Daikin France garde le cap en 2015

Mots clés : Fondation

Touché par le crise du secteur du bâtiment en 2014, Daikin France affiche d’importantes ambitions pour les années à venir. Pour les concrétiser, la filiale du groupe Daikin peut s’appuyer sur des fondations stratégiques solides.

Conquérir un nouveau marché est une entreprise de longue haleine. Acteur historique de la climatisation et de la ventilation, le groupe japonais Daikin commercialisait en 2005 une pompe à chaleur (PAC) air/eau. Il s’attaquait ainsi au secteur du chauffage. Une décennie plus tard, sa filiale française Daikin Airconditionning France poursuit cette stratégie, avec l’ambition de devenir leader dans l’ensemble de ses domaines d’activités.

À l’image de l’ensemble de la filière, Daikin Airconditionning France a souffert d’une conjoncture économique morose en 2014. Entre mars 2014 et mars 2015, son chiffre d’affaires devrait tourner autour de 290 millions d’euros, contre 310 millions pour l’exercice précédent. L’entreprise demeure toutefois la première filiale européenne du géant nippon. Pour Denis Biossac, directeur des ventes et du marketing, d’autres facteurs sont venus s’ajouter à la crise du bâtiment : « Le marché est en pleine mutation. Nous assistons à l’arrivée de produits à bas coût. Sur le segment du résidentiel, l’incertitude autour des aides gouvernementales et la météo douce ne nous ont pas profité. »

 

Bouleversement chimique

 

Cependant, la firme compte bien tirer profit des mutations du génie climatique pour rebondir. En vigueur depuis le 1er janvier 2015, le règlement européen F-Gaz impose aux fabricants et aux importateurs d’hydrofluorocarbures (HFC) des quotas de production. Les prix de ces gaz vont donc augmenter. Or, ils sont employés par les constructeurs de climatiseurs et de PAC comme fluide frigorigène. Pour ces industriels, l’achat de HFC pourrait devenir un point sensible dans les prochaines années. Daikin emploie notamment du R-410 A.

En réaction, le groupe a racheté en début d’année l’activité de production de réfrigérants de Solvay. « Avec cette acquisition, nous contrôlons aujourd’hui 40 % du marché européen des fluides réfrigérants », souligne Denis Biossac. Daikin gagne ainsi en indépendance et en visibilité. L’adaptation à la F-Gaz ne s’arrête pas là. Depuis mars dernier, sa filiale française propose deux de ses modèles de PAC résidentiel avec un fluide R-32, un HFC moins impacté par les contraintes réglementaires que le R-410 A.

 

Passer de l’industrie à l’offre globale

 

En position dominante sur le marché hexagonal de la climatisation tertiaire, Daikin souhaiterait progresser sur le segment du résidentiel. Pour le groupe, le chemin des foyers passe par le contrôle du chauffage. Dans cette démarche, il peut s’appuyer sur une large gamme de PAC. Toutefois, une bonne technologie ne suffit pas toujours pour s’implanter sur un marché déjà stable. La firme nippone a donc procédé à des opérations de rachats d’acteurs traditionnels du secteur. En 2008, Daikin acquiert le constructeur de chaudières allemand Rotex.

Cet achat lui offre la possibilité de produire des systèmes thermiques au fioul et au gaz. Un atout de poids au moment où le résidentiel se tourne vers des équipements hybrides, qui combinent énergies fossiles et énergies renouvelables. Fin 2013, Daikin France mettait sur le marché un ensemble composé d’une PAC et d’une chaudière, Daikin Altherma Hybride. « Nous commercialiserons également en septembre 2015 un chauffe-eau thermodynamique semi-instantané, alors que nos concurrents proposent des dispositifs accumulés », indique François Roche, responsable marketing.

Dans ce contexte de mutation technologique, la diffusion des bonnes pratiques devient plus que jamais un levier potentiel de croissance. En juin prochain, la filiale inaugura son quatrième centre de formation à Nantes. Le service pourrait séduire des installateurs en manque de repères.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X