Industrie/Négoce

Crue de la Seine à Paris : les industriels et négoces des matériaux de construction sinistrés

Mots clés : Béton - Distribution - Matériel - Equipement de chantier - Produits et matériaux

A Paris, la crue exceptionnelle de la Seine touche de plein fouet les industriels et négoces de matériaux de construction implantés le long des berges. Neuf centrales à béton sur les dix approvisionnées par voie d’eau sont aujourd’hui à l’arrêt, confirme le 6 juin l’Union nationale des industries de carrières et de matériaux de construction (Unicem). Une situation « de crise » qui devrait perdurer pour au moins 15 jours.

Après avoir atteint le seuil critique de 6,10 mètres à Paris dans la nuit du 3 au 4 juin, la Seine entame doucement sa décrue en ce début de semaine. Mais le mal est fait. En témoignent les clichés ci-dessus, pris le long de ses berges entre Bercy (XIIe arrondissement), la bibliothèque François-Mitterrand et le boulevard périphérique (XIIIe arrondissement). Les centrales à béton des industriels Lafarge, Cemex ou encore Eqiom ont les pieds dans l’eau. L’agence du distributeur de matériaux de construction Point.P située sur le quai d’Ivry aussi. « Nous connaissons aujourd’hui une situation de crise », reconnaît Bruno...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X