Immobilier

Création du premier pôle d’immobilier et de services de France

Les Caisses d’Epargne et le promoteur immobilier Nexity ont trouvé un accord pour constituer le premier pôle d’immobilier et de services de France en prenant des participations croisées.
Nexity prendra entre 20 et 30% du Crédit foncier, filiale de la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE). Cette dernière prendra entre 35 et 40% de Nexity.
La CNCE apportera en outre les services immobiliers qu’elle détient, créant ainsi le premier pôle d’immobilier et de services en France qui gardera le nom de Nexity.

Annoncées en février, les négociations exclusives entre l’Ecureuil et Nexity prévoyaient dans un premier temps une fusion sous la forme d’un apport de 100% du Crédit foncier à Nexity, dont la CNCE aurait pris 51%. Le nouvel ensemble aurait pesé environ 5 milliards d’euros.
Mais des protestations vives, venant notamment des syndicats du Crédit foncier, ont remis en cause une telle solution qui valorisait le promoteur à la hauteur de l’établissement bancaire, ce qui était contesté par de nombreux analystes.
Finalement, l’accord ne se fait plus sur la base d’une fusion mais de participations croisées, Nexity pouvant ainsi s’adosser à un établissement bancaire et devenir le premier pôle national d’immobilier et de services.
Cet accord sera au menu de la réunion du conseil de surveillance de la CNCE mercredi après-midi, avant d’être soumis aux syndicats du Crédit Foncier lors d’un comité central d’entreprise jeudi.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X