Réalisations

Court-circuit sur l’internet « tout électrique »

Il y a peu encore, les grands groupes énergétiques allemands prédisaient que l’Internet par la prise de courant allait révolutionner la vie du fil électrique et de l’internaute. Hélas, il n’en a rien été…
E.ON et son partenaire Siemens ont abandonné les premiers, début 2001, après avoir constaté que la technique n’était pas fiable. EnBW (dont EDF est actionnaire) reste cantonné à des projets pilotes, quant à RWE, il est le seul à avoir commercialisé son offre dans deux grandes villes, et encore : il souhaitait pouvoir convaincre 120000 abonnés d’ici à la fin 2002, ils seraient à peine 2000 aujourd’hui.
Problèmes techniques insolubles ou insuccès commercial? Difficile de trancher, toujours est-il que l’internet à portée de prise de courant semble mal parti…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X