Energie

Coup de vis européen pour les chaudières

Mots clés :

Chauffage - froid

-

Réglementation technique

-

Réglementation européenne

À partir du 26 septembre 2015, les chaudières seront soumises aux nouvelles directives européennes Éco-conception et Étiquetage. Le 11 décembre, une rencontre-débat Cegibat décrivait les conséquences de ces normes pour la filière. 

 

Alors que les plombiers-chauffagistes se préparent à l’entrée en vigueur imminente du dispositif RGE, une autre évolution majeure pointe à l’horizon.

À compter du 26 septembre 2015, les directives européennes Éco-conception (ou Écodesign) et Étiquetage s’appliqueront aux chaudières. Le groupe GrDF espère transformer cette transition en réussite économique pour le secteur. Il organisait une réunion-débat Cegibat dédiée au sujet, le 11 décembre dernier. « Afin de remplir les objectifs du paquet Climat-énergie 2020 (faire passer la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique européen à 20 % ; réduire les émissions de CO2 des pays de l’Union de 20 % ; accroître l’efficacité énergétique de 20 % d’ici à 2020), la Commission européenne se penche sur l’efficacité énergétique des produits de consommation. Ces mesures visent à retirer les produits les moins performants du marché, et à mieux informer le consommateur », explique Jérôme Maldonado, responsable des comités Gaz/Fioul et Radiateurs à eau chaude d’Uniclima, le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques.

La Directive Éco-conception de 2015 imposera aux fabricants des niveaux de performances minimums en matière de puissance sonore et de rendement énergétique. Ce dernier point modifiera le marché en profondeur. Pour les chaudières d’une puissance inférieure à 70 kW, la Commission exigence un rendement supérieur à 86 %. Quant aux modèles compris entre 70 et 400 kW, ils devront satisfaire deux seuils : 94 % de rendement à 30 % de la puissance maximale, et 86 % à 100 % de la puissance maximale. « Seules les chaudières à condensation correspondent à ces spécificités. Les autres technologies seront interdites à la fabrication, mais pas à la vente. Les négociants pourront donc écouler leurs stocks », souligne Jérôme Maldonado. Par ailleurs, les appareils à gaz raccordés à un conduit d’évacuation collectif, les chaudières B1, disposent d’une dérogation. Leur rendement minimal est fixé à 75 %. En effet, les anciennes constructions en maçonnerie ne sont pas adaptées au transport des fumées produites par un système à condensation.

 

Un choix plus simple

 

Déjà utilisées dans l’électroménager, les étiquettes énergétiques seront également introduites en septembre 2015. La Directive Étiquetage contraindra les constructeurs à indiquer une consommation annuelle et une performance saisonnière sur les chaudières d’une puissance inférieure à 70 kW. Une classe énergétique, une lettre comprise entre A+ et F, synthétisera ces caractéristiques complexes. Grâce à cette note, le client pourra comparer rapidement plusieurs produits.

En outre, si un distributeur ou un installateur souhaite commercialiser un assemblage de dispositifs soumis individuellement à la Directive, il devra être en mesure d’afficher l’étiquette correspondant à sa combinaison. Cependant, aucune instance ne contrôlera cette nouvelle étiquette. Face à ces modifications radicales, Philippe Bergugnat, conseiller professionnel plombier-chauffagiste de la Capeb, se montre optimiste : « Nous avons organisé un atelier sur la question lors des Journées professionnelles de la Construction, en septembre dernier. À cette occasion, Jérôme Maldonado a exposé la situation à 97 délégués de nos sections locales. Cette contrainte nous offre un argument pour attirer de nouveaux clients ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X