Emploi / Formation

Coup de rabot sur les cotisations sociales à partir de 2018

Le gouvernement a confirmé, le 23 août, un transfert vers la CSG des cotisations salariales « maladie » et « chômage » en 2018.

Les cotisations salariales vont baisser de 3,15 % au cours de l’année 2018, a détaillé le 23 août Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics. Concrètement, les cotisations salariales « maladie » et « chômage » seront supprimées. Cette baisse sera financée par une hausse de la CSG de 1,7 %.

 

1,45 % de pouvoir d’achat en plus pour les salariés

Cette mesure, qui figurait parmi les promesses de campagne du chef de l’Etat, devrait dégager 1,45 % de gain net de pouvoir d’achat pour les salariés. Un travailleur au Smic devrait ainsi bénéficier de 260 euros supplémentaires par an.

La réforme entrera en vigueur « en deux temps » : une première salve de baisses de cotisations interviendra à compter du 1er janvier prochain, suivie d’un second mouvement à l’automne suivant. Le contenu de ces mesures, ainsi que leur calendrier, seront précisés lors de la présentation des projets de loi de finances et de financement de la sécurité sociale pour 2018.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X