Transport et infrastructures

Contrat autoroutier, rachat… Eurovia fait le plein de confiance

Mots clés : Concurrence - Entreprise du BTP - Infrastructure de transports

La filiale du groupe Vinci, spécialisée dans les travaux et la maintenance d’infrastructures de transport, a annoncé la signature d’un contrat autoroutier en Grande-Bretagne et l’acquisition d’une société lettonne.

Eurovia se tourne vers les pays d’Europe de l’Est. Après la Pologne, la Lituanie, la filiale du groupe Vinci spécialisée dans les infrastructures de transport s’implante en Lettonie via l’acquisition de la société lettonne Saldus Celinieks. Le montant de l’opération n’a pas été communiqué. Basée dans le sud du pays, l’entreprise locale concentre son activité dans trois domaines : les travaux routiers, l’extraction d’agrégats et la production d’enrobés. Créée en 1991, elle emploie plus de 300 personnes et a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros.

Elle a notamment participé à la construction d’autoroutes, de routes nationales et régionales, de pistes d’atterrissage à l’aéroport international de Riga, ainsi qu’à la maintenance de voiries urbaines. Le groupe dispose également de plusieurs usines de production d’asphalte et de laboratoires de recherche. En 2016, il a réalisé un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros.

Avec ce rachat, Eurovia renforce sa présence dans les pays baltes. Présente depuis 1994 en Lituanie, l’entreprise compte plus de 200 collaborateurs répartis dans sept sites. Dernièrement, la filiale de Vinci a remporté un appel d’offres portant sur la construction d’un projet ferroviaire en périphérie de Vilnius. En Lettonie, il espère profiter d’un marché des infrastructures de transport en plein essor. L’ex-république soviétique fait partie des pays bénéficiant d’une intervention du Fonds de cohésion européen pour la période 2014-2020. Dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion, 23,2 milliards d’euros sont mis à disposition pour cofinancer 152 projets relevant du RTE-T (Réseaux Transeuropéens de Transport).

 

Réseau de 1700 km

 

Dans le même temps, la filiale de Vinci a remporté un contrat de 15 ans auprès de la compagnie autoroutière britannique Highways England, portant sur la réalisation de travaux d’entretien et l’amélioration des axes routiers et autoroutiers du sud-ouest de l’Angleterre sur un réseau d’environ 1700 km. Le contrat estimé à 270 millions d’euros entrera en vigueur le 1er juillet 2017. Au Royaume-Uni, le groupe Vinci a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros et emploie près de 9000 salariés.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X