Règles techniques

Construction : signature d’une convention pour renforcer l’efficacité de la normalisation française à l’international

Mots clés : Industriels du BTP - Infrastructure de transports - Normalisation - Marquage CE

AFNOR et les centres techniques industriels de la construction durable, regroupés dans le consortium CTI MECD, ont signé le 13 avril une importante convention visant à renforcer l’expertise française dans l’élaboration des normes du domaine de la construction.

Les normes contribuent à la compétitivité des entreprises en permettant une rationalisation de leur production ou de leurs activités et participent positivement à la croissance de l’économie et ceci à hauteur de 0,81 % soit 25 % de la croissance du PIB*.

Conscients de ces enjeux, AFNOR et les centres techniques industriels (CTI) des matériaux et équipements pour la construction durable (MECD)  – le CERIB, le CTICM, le CTMNC, le FCBA, et le CETI regroupés dans le consortium CTI MECD – se sont engagé à agir ensemble. Objectifs de la convention signée le vendredi 13 avril : renforcer la cohérence et l’efficacité de la normalisation dans la construction, asseoir l’influence française en Europe et à l’international et permettre de mieux valoriser l’expertise et les compétences des CTI du domaine de la construction dont certains hébergent des Bureaux de Normalisation Sectoriels.

Cette convention réaffirme notamment la volonté de partager une vision prospective sur les programmes de travail ou de recherche visant à assurer un transfert entre l’innovation / la R&D et la normalisation. Les acteurs s’engagent également à identifier les initiatives susceptibles d’être engagées en matière de formation autour de la normalisation et à promouvoir les candidatures issues des CTI de la construction pour des postes de responsabilités dans les structures d’élaboration des normes au CEN et à l’ISO. Les parties s’engagent par ailleurs à la valorisation réciproque de l’expertise et des compétences des CTI de la construction et d’AFNOR pour améliorer la gestion des commissions françaises.

« A l’heure où 90% des normes publiées par AFNOR ont été élaborées dans un cadre européen ou international, il est impératif que les experts regroupés au sein de commissions de normalisation puissent être soutenus et accompagnés de manière optimale pour élaborer les normes de demain et peser sur leurs orientations », soutient l’AFNOR.

 

* Résultats de l’étude « Impact économique de la normalisation« 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X