Performance énergétique

Construction durable : de nouveaux Moocs sont en ligne

Mots clés : Apprentissages - Démarche environnementale - Gestion immobilière - Logiciels - Outils d'aide

Après avoir testé deux premiers cours en ligne, la plateforme de formation « Mooc-batiment-durable.fr » propose de nouveaux enseignements. Au programme de cette deuxième vague : le BIM, les bâtiments passifs, la gestion locative et le confort des occupants.

C’était il y a un peu moins d’un an. Fin 2016, l’Ademe et le Plan Bâtiment Durable lançaient la plateforme « MOOC bâtiment durable », qui proposait deux «  Massive open online course » (Mooc, qui peut se traduire par cours ouverts en ligne). Ces deux premières formations intitulées « Rénovation performante : les clés de la réhabilitation énergétiques » et « Une méthode pour réussir vos chantiers de rénovation » mettaient donc l’accent sur la rénovation énergétique. « Et elles ont été suivies par 13 000 stagiaires, soit 7500 inscrits pour le premier et 5500 pour le second », annonce Christina Nirup, chef du service  valorisation des connaissances, communication et formation à l’Ademe.

 

55 % de taux de participation

Des chiffres à mesurer à l’aune de la participation des stagiaires tout au long des cinq à six semaines pendant lesquelles les vidéos, les quizzs et les forums sont accessibles en ligne : « 31 % des inscrits ont suivi les cours dans leur intégralité pour la rénovation performante et 55 % sur la méthode pour réussir ses chantiers de rénovation », précise Anne-Lise Deloron, directrice adjointe du Plan bâtiment durable.

Des taux de participation supérieurs à ceux constatés en général par France université numérique (Fun), qui regroupe une grande partie des Moocs français. « Ce bon taux de suivi s’explique par le fait que nos Moocs s’adressent à des professionnels, estime Christina Nirup. Il y a donc eu une implication plus forte que celle dont peut témoigner un public plus large et diversifié. » Il est probable également que les professionnels aient trouvés au-delà des vidéos et des documents annexes, des forums d’échanges riches où nourrir et alimenter leurs réflexions sur la rénovation énergétique, en plus de la liberté évidente que ce type de formation propose.

 

40 % de particuliers ont suivi les Moocs sur la rénovation énergétique

Outre les 60 % de professionnels qui ont suivi ces cours en ligne, la plateforme compte également 40 % de particuliers, ou de « non-professionnels » parmi les stagiaires. « Un chiffre qui montre que le sujet intéresse également les ménages. Et qui indique que les professionnels du bâtiment vont avoir affaire à des maîtres d’ouvrages de plus en plus éclairés avec des attentes et des questions plus précises », estime Anne-Lise Deloron. Une exigence qui devrait faire évoluer les compétences et les offres de services des professionnels.

 

Rénovation, BIM, bas carbone…

Fort de ces premiers résultats, la plateforme « Mooc bâtiment durable », s’enrichit dès aujourd’hui de nouveaux cours. Avec au programme :

– Une deuxième session sur la rénovation performante : les clés de la réhabilitation énergétique.

– Prescrire et estimer à l’heure du BIM, réalisé par l’Untec,

– Bâtiment passif et bas carbone : l’approche globale par le BIM, réalisé par la Maison passive.  

– Proximité et gestion locative : accompagner et sensibiliser à la maîtrise énergétique, réalisé par l’Union sociale pour l’habitat (USH).

– Habitants : optimiser son confort et consommer mieux, réalisé par l’USH.

– Maîtrise d’ouvrage HLM et maintenance : améliorer la performance énergétique en rénovation comme dans le neuf, réalisé par l’USH.

– Construction chanvre, réalisé par l’Ecole nationale du chanvre.

Les inscriptions sont ouvertes depuis lundi 25 septembre sur  www.mooc-batiment-durable.fr

 

Une troisième vague de Mooc est d’ores et déjà prévue pour le début de l’année 2018 avec comme thématiques : les matériaux biosourcés, le label E+C-, la construction durable en climat tropical, les outils numériques au service de la rénovation énergétique et la valorisation énergétique du bâti.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X