Logement

Congrès HLM : ce qui attend les bailleurs sociaux

Mots clés : Gouvernement - Logement social - Urbanisme - aménagement urbain

Cinq membres du gouvernement, dont le Premier ministre, se rendront au 77e congrès HLM qui ouvre ses portes à Nantes mardi 27 septembre. Les bailleurs sociaux défendront leur modèle et proposeront des perspectives de développement. Ils chercheront également à trouver des financements complémentaires pour l’Anru 2.

A quelques mois de l’élection présidentielle, les baileurs sociaux entreront officiellement en campagne lors du congrès HLM qui se tient à Nantes du 27 au 29 septembre. Près de huit mois avant l’élection présidentielle, l’heure sera au bilan et au lobbying. Et cela tombe bien, puisque les organismes HLM accueilleront pas moins de cinq membres du gouvernement : le Premier ministre Manuel Valls, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, Patrick Kanner, ministre de la ville et Hélène Geoffroy, secrétaire d’Etat en charge de la Ville, et enfin, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mers.

Les professionnels du logement social voteront « Cap HLM », un projet de 45 propositions en faveur du développement des bailleurs sociaux. « Nous avons trop longtemps fonctionné dans l’immédiateté, nous aimerions à cette occasion avoir une vision à moyen terme », indique Frédéric Paul, délégué général de l’Union sociale pour l’Habitat (USH).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X