Energie

Congrès du Bâtiment Durable 2015 à La Rochelle : des références exemplaires dans l’éco-construction

Mots clés : Démarche environnementale - ERP sans hébergement

Le Congrès du Bâtiment Durable, 4e édition des Universités d’été du réseau inter-clusters, qui a lieu cette année à La Rochelle jusqu’au 11 septembre, n’a pas dérogé à la règle, celle du partage des bonnes pratiques sur l’éco-construction/rénovation. Et ce n’est pas un hasard si le quartier bas carbone Atlantech, en cours de construction à Lagord et la plateforme technologique Tipee étaient à l’honneur.

Belle réussite que cette 4e édition des Universités d’été du réseau inter-clusters, baptisé désormais Congrès du Bâtiment Durable et organisé par le cluster Eco-Habitat de Poitou-Charentes (ndlr : chaque année l’organisateur change). L’idée du Codem Picardie et du Plan Bâtiment Durable il y a 4 ans de réunir l’ensemble des clusters pour partager les expériences a fait son chemin.

Preuve en est, les 300 personnes présentes à La Rochelle pendant 3 jours pour mutualiser les savoirs. Un moment de partage, essence même de cet événement annuel, qui a pour objectif de faire avancer l’éco-construction et la rénovation énergétique. « Un moment important entre la promulgation de la loi sur la Transition Energétique en août et la Cop 21 dans trois mois, où le monde entier va regarder ce que la France fait », a précisé Philippe Pelletier lors de l’ouverture de ces journées. « La feuille de route, nous l’avons. Il faut que nous soyons exigeants les uns à l’égard des autres ; les clusters doivent innover, techniquement, financièrement, au niveau de la formation et diffuser les bonnes pratiques. C’est comme cela que nous relèverons le défi de la transition énergétique », a poursuivi le président du Plan Bâtiment Durable qui a appelé les clusters à se grouper pour présenter des offres aux entreprises, ménages et collectivités et ainsi répondre aux demandes.

 

Les bonnes pratiques en partage

 

Après les éditions 2012, 2013 et 2014 organisées respectivement par le Codem Picardie, Eskal Eureka du Pays Basque et Ekwation de la région Nord-Pas de Calais, c’est donc au tour du cluster Eco-Habitat de Poitou-Charentes d’être à la manœuvre.

Créée en 2008, cette association dont le siège social est à Poitiers avec une antenne à La Rochelle est un réseau de maîtres d’ouvrage de la construction, d’entreprises du bâtiment, d’industriels, de centres de recherche et de formation et d’institutionnels, engagés collectivement dans la recherche et la mise en œuvre de solutions innovantes pour la construction dans la région. « Nous comptons 120 adhérents qui représentent 8 500 salariés, auxquels s’ajoutent 2 000 entreprises auprès desquelles nous diffusons de l’information », explique non sans fierté Christophe Philipponneau, son président depuis 3 ans. « Notre objectif est de créer de la valeur, notamment à travers le partage des bonnes pratiques. C’est pourquoi nous tenons à ce que tous les mois, un adhérent fasse visiter aux autres membres une opération exemplaire qu’il a réalisée. L’exemple, rien de tel pour faire avancer les choses ». Pour accompagner les entreprises dans le domaine de l’éco-construction, l’association propose aussi des ateliers, des fiches d’exemplarité, une veille réglementaire ; elle a même aidé à la formation d’un groupement d’entreprises pour répondre à des marchés.

 

Atlantec : un site bas-carbone, unique en Europe

 

Rien d’étonnant alors que le cluster Eco-Habitat s’associe activement au projet du parc Atlantec, une opération urbaine ambitieuse sur la commune de Lagord, véritable vitrine technologique, économique et sociale du quartier durable de demain. Concept unique en Europe, ce site collaboratif, anciennement militaire, doit permettre de stimuler le développement d’activités technologiques et de services dans les domaines de l’éco-efficacité énergétique en milieu urbain et de la réhabilitation des bâtiments aux normes environnementales.

Sur 27 hectares, Atlantec, présidé par Didier Ridoret, l’ancien président de la fédération française du bâtiment, rassemblera un parc d’activité pour les entreprises souhaitant développer des activités innovantes, un pôle laboratoire avec l’installation de la plateforme Tipee, véritable zone de test des innovations liées à l’efficacité énergétique des bâtiments et à la qualité de l’air intérieur qui sera adossé à l’école d’ingénieurs, un pôle formation avec la création d’un CFA dédié aux technologies et procédés du bâtiment durable, une zone tertiaire dans laquelle s’installera le nouveau siège régional du Crédit Agricole et une partie résidentielle avec la construction de plus de 300 logements livrée en 2017. Les livraisons s’étaleront entre la fin 2015 et 2017.

Au niveau environnemental, Atlantech se veut exemplaire ; il sera intégralement pensé afin d’obtenir le meilleur bilan carbone possible de l’ensemble des activités (aménagement, construction et exploitation, production et distribution d’énergie verte, valorisation des déchets, plateforme de réemploi & de recyclage, éco-mobilité…).

Associée à l’Université de La Rochelle, au Cluster Eco-habitat Poitou-Charentes et au Pôle Génie Civil Eco-Construction des pays de Loire, la Communauté d’Agglomération, initiatrice et porteuse du projet, qui bénéficie de fonds européens via le Feder, de ceux de l’Etat et de l’Ademe dans le cadre des investissements d’avenir, estime que ce nouveau quartier générera 2 500 emplois. Une des priorités de l’agglomération  rochelaise avec le développement durable.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X