Profession

Congrès de l’Union des architectes 2017 : un bon millésime

Mots clés : Architecte

L’Union des architectes (Unsfa), réunie en congrès à Metz du 12 au 14 octobre, se félicite du succès de cette manifestation…

Par un communiqué de presse en date du 19 octobre, l’Union nationale des syndicats français d’architectes (Unsfa) s’est réjouie du « bon déroulement » de son récent congrès. Le succès de cette 48e édition, « la première et plus importante réunion annuelle de tous les architectes », masque pourtant une déception : « l’absence de responsables politiques nationaux ouverts à un dialogue constructif avec les professionnels, pour fixer des objectifs sur la qualité du cadre bâti et définir ensemble la stratégie politique sur l’architecture et les conditions d’exercice de demain. » Ce qui laisse penser l’Unsfa  « à l’absence totale de perspective de notre gouvernement pour l’avenir de la profession. »

« Malgré cette méprise, poursuit l’Unsfa, la profession avec ses adhérents compte sur un sursaut politique, afin de reprendre patiemment le travail de discussion de manière à mettre en valeur la vraie place de l’architecture et des architectes : celle de donner le meilleur cadre de vie pour tous, à toute échelle et dans la durée. Dans une société où la réactivité face à l’importance de l’innovation est capitale, le nouveau bureau national de l’Unsfa s’engage à assumer la continuité, le renouveau et la diversité des chantiers d’actualité : projet de loi logement, restructuration des branches professionnelles, loi de 1977, les formations (initiales et permanentes), le développement des nouveaux outils,  la lutte contre l’usurpation du titre, mais encore l’intervention des architectes sur tous les projets et à toutes les échelles, et sans omettre la question des exorbitantes responsabilités qui reposent sur les épaules de la profession. »

« Dans le cadre du projet de loi logement, les architectes ont souhaité rappeler que le logement n’est pas un bien de consommation comme les autres et réaffirmer de ce fait leur attachement à la nécessité de construire et de rénover plus et mieux des logements d’une grande qualité d’usage, d’architecture et d’intégration urbaine, et pour tous – du secteur aidé au secteur libre. C’est pourquoi ils rappellent :

– l’importance du concours de maîtrise d’œuvre, qui offre un choix de projets, qui pose le dialogue avec les élus et peut l’introduire avec les habitants et qui favorise l’innovation ;

– l’importance de la loi MOP et de ses procédures qui permettent l’allotissement de marchés de travaux favorisant un large recours aux entreprises locales, ce qui participe à la vie et au développement des territoires.»

L’Unsfa a tenu également à saluer la venue à Metz de Christian de Portzamparc pour une conférence « de haut niveau », suivie de la visite de la Philharmonie du Luxembourg.

Le prochain congrès de l’Unsfa se déroulera à Marseille du 25 au 27 octobre 2018.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X