Marchés privés

Condamnation pour travaux illégaux à Théoule-sur-mer

Le couturier Pierre Cardin a été condamné jeudi 8 août 2002 à 45700 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Grasse pour avoir illégalement effectué des travaux dans sa propriété de Théoule-sur-mer, dans les Alpes-maritimes.
Pierre Cardin, poursuivi pour « exécution de travaux non autorisés par un permis de construire sur site naturel », avait notamment entrepris, sans permis de construire, des travaux de remblais importants pour accéder à sa villa, située à la pointe Saint-Marc, dans le site naturel classé de l’Esterel. En revanche, le couturier, également poursuivi pour « destruction et modification sans autorisation d’un site naturel », n’a pas été condamné pour avoir illégalement défriché quelque 8000 m2.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X