Construction Numérique

Concours Eiffel 2016 : imaginer l’immeuble tertiaire de 2030

Mots clés : Architecte - Conception - Logiciels - Outils d'aide - Situation économique

Le concours Eiffel 2016 s’adresse aux étudiants architectes et ingénieurs, qui doivent concevoir l’immeuble tertiaire de demain. Parmi les priorités du jury, les candidatures doivent tenir compte des nouveaux modes d’organisation du travail et de vie, des nouvelles attentes en matière d’économie circulaire et utiliser le BIM.

Destiné aux étudiants des écoles françaises d’architecture, d’ingénieurs et d’architecture et de paysage qui doivent obligatoirement concourir en équipes, le concours Eiffel est organisé par la fondation d’entreprise de la société de la Tour Eiffel, en partenariat avec la Fondation excellence SMA et le groupe Abvent. Les concurrents doivent imaginer un immeuble tertiaire du campus Eiffel Orsay, un programme d’envergure que mène actuellement la Société de la tour Eiffel. L’édifice, qui ne doit pas être un immeuble de grande hauteur (IGH), sera situé au carrefour entre les rues Nicolas Appert et d’Arsonval (anciennement rue Noetzlin), à Orsay.

Dans l’esprit de Gustave Eiffel, c’est-à-dire « impensable hier, réalisable aujourd’hui, pour être pertinent demain », les projets devront :

– être visionnaires et porteurs d’une identité forte : les candidats pourront s’affranchir de toutes les normes, contraintes réglementaires et codes en vigueur aujourd’hui, dès lors que leur démarche et leurs propositions seront justifiées.

– tenir compte des nouveaux modes d’organisation de travail et de vie, des nouvelles attentes en matière d’économie circulaire, ainsi que des évolutions techniques, technologiques, environnementales et urbanistiques.

Parmi les défis à relever, les organisateurs mettent en avant : le nomadisme et la mobilité des collaborateurs, les nouvelles pratiques de la maîtrise d’œuvre, en particulier le Building information modelling (BIM), ainsi que les nouveaux impératifs de performances en terme d’énergie, de sécurité, de confort et de qualité d’usage.

 

Calendrier 

 

Tout se passe sur le site officiel du concours, où les participants doivent tout d’abord se pré-inscrire avant le 1er juillet 2016. Le dépôt des projets doit ensuite avoir lieu avant le 15 septembre 2016, tandis que la proclamation des résultats aura lieu en décembre 2016.

 

12 000 euros pour l’équipe lauréate du premier prix

 

Les dotations sont conséquentes, puisque l’équipe qui remportera le premier prix recevra 12 000 euros en numéraire et des logiciels professionnels d’une valeur de 6 750 euros par équipier. L’équipe lauréate du 2e prix se verra décerner 10 000 euros à se partager, ainsi que des logiciels professionnels d’une valeur de 3 000 euros par équipier. Enfin, la troisième équipe recevra 8000 euros, ainsi que des logiciels d’une valeur de 1 750 euros/personne.

 

Jury

 

Le jury sera présidé par Hervé Dupont, ingénieur X-ENPC et architecte, et par Myriam Larnaudie-Eiffel, vice-présidente de l’Association des descendants de Gustave Eiffel. Il réunit architectes, ingénieurs, maîtres d’œuvres et maîtres d’ouvrages, dont Philippe Van de Maele, directeur général de l’établissement public d’aménagement Paris-Saclay, David Ros, maire de Saclay, Jean-Marie Duthilleul, ingénieur Ponts et Chaussées et architecte, Jean-Paul Vigier, architecte et Xavier Soule, architecte et PDG d’Abvent.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X