Immobilier

Concours d’architecture pour la réalisation d’un éco-village

Le promoteur immobilier DIII lance le 1er concours d’architecture paneuropéen pour la réalisation d’un éco-village. Son leitmotiv : « construire en pensant à demain ».

Concevoir un habitat confortable, durable, capable de produire et de renouveler ses énergies par lui-même, tel sera l’enjeu des générations d’architectes à venir.
Depuis 1998, DIII, s’emploie à développer un concept d’architecture dont le principe est de tirer partie de la nature et de donner ainsi vie au concept de développement durable sur le marché des résidences et des bureaux.
Dominique Leppert, Président de DIII, continue sur la voie et lance le 1er concours d’architecture paneuropéen pour la réalisation d’un éco-village.

Le but de cette démarche est de favoriser la prise de conscience des problèmes liés à l’environnement parmi les étudiants et les architectes.
La résidence d’habitation devra impérativement promouvoir une architecture éco-innovante, bioclimatique et encourageant le lien social entre les résidents. De même, cette résidence sera être « autonome », c’est à dire capable de produire et de renouveler ses énergies par elle-même en utilisant des technologies expérimentales ou à la pointe de l’innovation.

Ce concours est ouvert aux étudiants diplômés de l’année 2006 ainsi qu’aux architectes européens.
Le projet sélectionné se concrétisera grâce à une équipe composée d’un urbaniste, d’un ingénieur ou de bureau d’études spécialisé dans les énergies renouvelables et le développement durable.

Focus

Focus

Calendrier


Mi Juin 2006 : Lancement du concours
Fin Septembre 2006 : Date de clôture de dépôt des dossiers
Mi novembre 2006 : Sélection des trois meilleurs projets
Mi décembre 2006 : Transmission du programme aux trois architectes finalistes
Mi mars 2007 : Choix du lauréat
2ème trimestre 2007 : Début des travaux
Fin 2008 : Inauguration de l’éco-village

Critères d’attribution
– Adéquation au programme qui sera défini au préalable par le maître d’ouvrage DIII
– Respect de l’enveloppe budgétaire (raisonnement en coût complet)
– Innovation architecturale et choix des dernières technologies de pointe
– Intégration du projet au site d’implantation
– Système de mesure évaluant les performances énergétiques de l’éco-village

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X