Immobilier

Concours Cube 2020 : la performance énergétique est aussi l’affaire des occupants

Mots clés : Efficacité énergétique - Lieux de travail - Politique énergétique - Réglementation thermique et énergétique

Le concours Cube 2020 récompense les bâtiments tertiaires réalisant des économies d’énergie grâce aux éco-gestes de leurs occupants. Le gagnant de sa deuxième édition atteint le score de 38,5%.

Les résultats de la deuxième édition du Concours usages bâtiment efficace 2020 (Cube 2020) ont été dévoilés le mardi 11 octobre au cours d’une cérémonie de remise des prix. C’est pour prouver que les consommations d’énergie d’un bâtiment ne dépendent pas que de la qualité de sa construction et de son exploitation technique, mais aussi du bon usage qui en est fait par les occupants, que l’Institut français pour la performance du bâtiment (Ifpeb) a créé ce concours en 2014. Pendant une période d’un an, les utilisateurs des bâtiments tertiaires candidats devaient, grâce à l’amélioration de leur exploitation, des actions techniques légères et leur mobilisation sur des éco-gestes, réaliser des économies d’énergie par rapport à une consommation de référence déterminée à partir des consommations des trois années antérieures.

Organisée du 1er juillet 2015 au 30 juin 2016, la deuxième édition de Cube  2020 a permis d’atteindre une économie de plus de 25 millions de kilowattheure pour l’ensemble des participants.

 

Dans le sens du décret « rénovation des bâtiments tertiaires »

 

123 bâtiments tertiaires, représentant 1,28 million de mètres carrés, étaient en compétition. Répartis dans toute la France, et jusqu’aux DOM-TOM, ces bâtiments ont en moyenne réalisé une économie d’énergie de 12,2% grâce à la mobilisation de leurs occupants. « C’est déjà la moitié du chemin vers les 25% de réduction de consommation en 2020 que devrait imposer le prochain décret sur la rénovation des bâtiments tertiaires », souligne Jean-Pierre Auriault, président de l’Ifpeb. « Actuellement dans les mains du Conseil d’Etat, le texte imposerait cette réduction sur un bâtiment ou sur l’ensemble du parc d’un propriétaire », précise Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable.

Les meilleurs candidats du concours, récompensés par une médaille de platine, ont même dépassé les 25% d’économie d’énergie. Ainsi, le Grand prix a été attribué à un bâtiment de Poste Immo situé à Caen (Calvados) qui a atteint le score de 38,5%. La filiale immobilière du groupe La Poste présentait pas moins de 40 bâtiments au concours, qui ont réalisé une économie moyenne de 12,6%. Deux autres de ses immeubles étaient sur la deuxième et la troisième marche du podium, avec des réductions de consommation de respectivement 27,2 et 27%.

Outre leur classement général, les candidats se sont aussi départagés dans une dizaine de catégories (voir les résultats complets).

 

L’effort dans la durée

 

« Un certain nombre de ces bâtiments étaient des récidivistes, souligne Cédric Borel, directeur de l’Ifpeb. Déjà candidats à la première édition de Cube 2020, ils ont réussi à encore progresser dans leurs éco-gestes et leur gestion. Après un résultat moyen de 11,3% de réduction de consommation lors de la première édition, ils ont atteint un résultat cumulé de 20,5% ». Preuve que c’est dans la durée que s’installent les bons réflexes.

L’Ifpeb a d’ores et déjà ouvert les inscriptions pour la troisième édition du concours sur son site Internet. Elle se déroulera du 1er janvier au 31 décembre 2017, avec un nouveau kit candidat, un nouveau site web et la formation d’équipes locales autour des collectivités territoriales.

 

Les bâtiments publics aussi

 

Si des collectivités territoriales se sont engagées dans la deuxième édition de Cube 2020 qui avait consacré une catégorie aux bâtiments publics, les bâtiments de l’Etat ont en revanche brillé par leur absence. Ce ne sera pas le cas en 2017. A l’occasion de la remise des prix, Paul Delduc, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature au ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, a annoncé que 50 bâtiments de l’Etat seront en lice l’année prochaine, avec comme chef de file le siège de l’administration centrale du ministère, la tour Séquoia à La Défense.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X