Projets

Concours Architecture bas carbone 2014 : EDF récompense deux projets qui transforment la ville

Mots clés : Architecture - Bâtiment d’habitation individuel - Concours d'architecture

A l’occasion du Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) qui réunit tous les acteurs du logement à Lyon du 23 au 25 septembre, EDF a dévoilé les résultats du Concours Architecture Bas Carbone 2014. Pour cette 6e édition, EDF a souhaité soutenir des projets novateurs participant à la transformation de la ville, en réponse à l’impératif actuel de construction de logements et de transition énergétique.

L’édition 2014 du Concours Architecture Bas Carbone a exploré la thématique de la transformation de la ville, dans le domaine architectural et énergétique. Cette année, architectes et urbanistes ont été invités à imaginer de nouvelles formes d’habitat, qui créent de nouveaux usages pour les habitants tout en s’insérant harmonieusement dans le tissu environnant. Les équipes candidates ont travaillé sur un projet de conception architecturale et technique d’un bâtiment neuf, qui soit au choix :

– un quartier en rénovation, ou

– un quartier en requalification, ou

– une transformation de bâtiments en logements (bureaux, commerces…).

 

Imbrications

 

Le prix de l’édition 2014 a été décerné au projet « Imbrications » des architectes Djuric Tardio à Gennevilliers, dans le département des Hauts-de-Seine (92). Le projet retenu est un programme de construction de 13 maisons de ville sur 4 parcelles, conçu dans le respect de l’histoire ouvrière et de la tradition fluviale de Gennevilliers.

Les architectes proposent de mener la rénovation des zones pavillonnaires vieillies, de manière progressive, via des micro-opérations destinées à densifier le tissu urbain et accroître sa performance énergétique. Pour cela, le projet « Imbrications » repense la taille et l’agencement des espaces entre eux et améliore leur orientation énergétique. Outre le choix de matériaux économes, « Imbrications » a recours aux énergies renouvelables pour assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire grâce à la mise en place de pompes à chaleur et de capteurs solaires.

L’équipe gagnante a reçu un prix d’un montant de 10 000 euros pour ce projet.

 

Fiche technique

Projet "Imbrications"

Urbaniste : Djuric Tardio Architectes

Aménageur : Coopérative HLM Boucle de Seine

Bureau d’étude : Franck Boutté Consultants et Sletec Ingénierie

Niveau de performance :

Consommation énergétique : 23,2 KWhep/m2Shon/an

Emissions de CO2 : 1,1kgco2/m2 shon.an

Coût euros/ m2 sdp : 2 399

Flexibilité production : 100%

Flexibilité consommation : 100%

 

Une mention spéciale

 

 

Le jury du Concours Architecture Bas Carbone 2014 a également décerné une mention spéciale au projet Cité des Electriciens de l’agence d’architecture Philippe Prost. Ce programme vise à conserver le patrimoine industriel de cette cité, en rénovant de manière fidèle les anciens corons. Il consiste en la création de 4 résidences et ateliers d’artistes, 4 gîtes urbains, équipements collectifs (buanderie, sauna…), centre d’interprétation du paysage et de l’habitat minier ( ERP, 2 bâtiments), et 10 logements sociaux sur site (hors projet).
Dans ce chantier, l’architecte Philippe Prost s’est employé à atteindre la norme BBC tout en respectant l’architecture d’origine. Un réseau de chaleur irrigue l’ensemble à partir d’une chaufferie (2 PAC + appoint gaz) installée dans un existant agrandi pour loger le stockage d’eau requis par la contrainte d’effacement du réseau (cuve 12 000 litres).

 

Fiche technique

Projet Cité des électriciens

Aménageur + maîtrise d’ouvrage : Artoiscomm, Communauté d’agglomération

Equipe: Agence d’Architecture Philippe Prost

Bureau d’étude : verdi Ingénierie +TechniCity, FORR Paysagistes

Niveau de performance :

Consommation énergétique : 88,2 KWhep/m2Shon/an

Emissions de CO2 : 4,12kgco2/m2 shon.an

Coût euros/ m2 sdp : 2 620

Flexibilité production : 100%

Flexibilité consommation : 60%

 

 

 

Focus

Le jury

Au total, plus d’une soixantaine de projets a été reçue lors de l’appel à candidatures. 7 projets ont ensuite été sélectionnés pour concourir en bénéficiant des conseils des experts d’EDF. A l’issue de la compétition, le lauréat de l’édition a été choisi par un jury qualifié, composé de personnalités reconnues pour leur compétence dans le domaine de l’architecture, de la construction et du développement durable, ainsi que des personnalités des institutions publiques nationales. Pour la quatrième année consécutive, le jury du concours a été présidé par Patrick Braouezec, député de Seine-Saint-Denis, Président de la Communauté d’Agglomération de Plaine Commune.

Il comptait également :

– Françoise-Hélène Jourda, JOURDA Architectes

– Jacques Ferrier, Jacques FERRIER Architectures

– François Lannou, In Situ A&E

– Dominique Alba, Atelier Parisien d’Urbanisme- Directrice

– Ariella Masboungi, MEDDE – Architecte Urbaniste de l’Etat Inspectrice Générale du Développement Durable

– Farid Abachi, USH – Responsable du département Energie Développement Durable

– Alain Gares, SPLA Europolia – Directeur Général Club Ville et Aménagement – Président

– Philippe Pradier, CDC- Directeur adjoint Politique de la Ville et Développement Urbain

– Jean-Pierre Frémont, EDF – Directeur Collectivités

– Bernard Salha, EDF – Directeur R&D

– Jean-François Vaquieri, EDF – Directeur Immobilier

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X