Industrie/Négoce

Comment Saint-Gobain se met peu à peu à l’open data

Chez Saint-Gobain, la direction des applications groupe et la direction des systèmes d’information pilotent ensemble un projet de mise à disposition de données ouvertes (« open data ») venant soit de l’extérieur (météo, analyses économiques…), soit de l’interne. Une petite révolution chez l’industriel des matériaux de construction tricentenaire.

Avec le big data (la gestion des données numériques massives), promis, les entreprises vont enfin pourvoir tirer parti de toutes ces données produites en interne ou collectées en externe, mais qui jusque-là restaient bien rangées dans des silos et n’étaient utilisées, au mieux, que par la direction qui les avait créées. Pour le groupe Saint-Gobain, comme pour toute les autres grandes entreprises, pas question de passer à côté de cette nouvelle manne.

En 2014, la direction générale a donc lancé une initiative big data, demandant à la direction des systèmes d’information (DSI) de se mettre en ordre de bataille afin de pouvoir fournir des services dans ce domaine…

Lire la suite sur le site de notre confrère L’Usine Digitale.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X