Immobilier

Colonial cède une partie de SFL pour soulager sa dette

Eurohypo, filiale de la banque allemande Commerzbank, a exercé des options d’achat sur 7,25% de SFL, que le promoteur espagnol Colonial détient à hauteur de 84%, et a aussi mis la main sur 3,396% du groupe espagnol d’infrastructures FCC, dont Colonial détient un peu plus de 15%.
Par ailleurs, la banque américaine Goldman Sachs a également exercé une option d’achat sur 3,396% de Colonial, a annoncé Colonial, qui n’a fourni aucun détail financier.

En grandes difficultés à cause du poids de sa dette et du retournement du marché immobilier espagnol, Colonial a annoncé fin novembre qu’il risquait de se retrouver en cessation de paiements s’il ne parvenait pas à se défaire de certains actifs, comme une partie de SFL ou de FCC.
Colonial avait trouvé le 15 septembre un accord avec ses créanciers pour restructurer environ 7 milliards d’euros de dette (sur une dette totale de près de 9 milliards d’euros), prévoyant notamment la cession de 33% du groupe immobilier français SFL, mais aussi la vente de 15,4% du groupe de BTP FCC, ou encore de 100% de la filiale Riofisa.
Mais il n’avait jusqu’ici pas trouvé d’acquéreurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X