Entreprises de BTP

Clemessy : le rachat par Eiffage est effectif

Eiffage est propriétaire de Clemessy « depuis hier (mercredi 17/12 ndlr) 10H30″, selon une information recueillie auprès du président de cette entreprise, Alain Franchi, lors d’une conférence de presse organisée par EDF. Dans son édition du mercredi 17 décembre, le journal l’Alsace indiquait que Jean-François Roverato, P-DG d’Eiffage, devait signer un chèque de 300 millions pour cette acquisition, la veille à Paris.
Fin septembre, Eiffage avait indiqué être « en négociations avancées » avec le groupe d’énergie Dalkia, pour lui racheter d’ici à la fin de l’année les sociétés Clemessy (installations électriques pour l’industrie) et Crystal (froid industriel), qui emploient 6.000 salariés. Le 17 octobre, un contrat avait été conclu entre Eiffage et Clemessy et que l’acquisition effective des titres interviendrait dès l’obtention des accords des autorités de la concurrence en France et en Allemagne, attendue « avant fin décembre 2008 ». Le jour même, Jean-François Roverato s’était engagé auprès des syndicats au maintien des emplois de Clemessy, basée à Mulhouse (Haut-Rhin).
Clemessy et Eiffage constituent un renfort de poids au pôle « installation multictechnique » d’Eiffage constitué par sa filiale Forclum. En 2007, les chiffres d’affaires additionnés des trois entreprises frôle les 3,3 milliards d’euros, avec un effectif de plus de 27000 personnes. Une dimension qui permet à Eiffage d’e^tre au coude à coude sur ce secteur avec Cegelec et Spie.
Clemessy et Eiffage Travaux publics collaborent déjà (avec Man) sur la réalisation de trois centrales thermiques dans les départements d’Outre-Mer.

Julien Beideler et Françoise Vaysse

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X