Energie

Cinq régions de la façade Atlantique veulent accélérer le développement des « énergies marines renouvelables »

Mots clés : Démarche environnementale - Gouvernement

Réunis à Nantes à l’occasion du salon Thétis EMR, les cinq présidents de région se sont engagés sur des propositions communes pour accélérer le développement de la filière industrielle des énergies marines et ont écrit à la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal pour que l’Etat respecte ses engagements en matière de simplification.

Laurent Beauvais, président de la région Basse-Normandie, Pierrick Massiot, président de la région Bretagne, Nicolas Mayer-Rossignol, président de la région Haute-Normandie, Christophe Clergeau, premier vice-président de la région des Pays de la Loire, et Renaud Lagrave, vice-président de la région Aquitaine renforcent la coopération sur les « énergies marines renouvelables »» (EMR). «On n’est passé d’une logique de concurrence à une logique de complémentarité» a résumé Nicolas Mayer-Rossignol.

Les cinq régions ont constitué un groupe de pilotage et envisagent de créer un groupe spécifique EMR au sein de l’Association des régions de France (ARF). Au programme de cette coopération: la formation, la sous-traitance industrielle et la recherche collaborative. Une base de données commune des acteurs industriels, des acteurs de la recherche et de la formation a d’ailleurs été créée pour contribuer au développement de la filière industrielle sur les cinq territoires.

A Nantes, les cinq élus ont insisté sur le respect des engagements pris par l’Etat pour accélérer le développement de la filière des « énergies marines renouvelables ». «Les industriels s’inquiètent du temps qu’il faut pour faire sortir un projet. C’est quasiment 10 ans, soit deux fois plus long qu’en Grande-Bretagne, en Allemagne ou en Scandinavie» a déclaré Pierrick Massiot, président de la région Bretagne.

 

Ségolène Royal interpellée

 

Dans un communiqué commun, les cinq régions écrivent que «la simplification des procédures est fondamentale pour aider à l’émergence de cette filière industrielle dans les meilleures conditions». Les cinq présidents ont récemment écrit à Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, sur la publication au sujet du décret très attendu portant sur le traitement et délais des recours (la publication était annoncée pour fin 2014). «Alors que les enquêtes publiques sur les premiers projets de parcs démarrent prochainement, il est urgent que les mesures de simplification soient enfin connues pour permettre aux industriels de mener ces consultations dans de bonnes conditions. Au moment où la création d‘emplois est une des priorités du Président de la République, il serait incompréhensible que des procédures administratives retardent encore le développement de cette filière» écrivent-ils.

Dans leur courrier adressé à Ségolène Royal, les cinq présidents de région s’inquiètent aussi sur «la visibilité dans le long terme des calendriers de mise en œuvre des projets». «L’horizon 2020 est déjà très proche désormais et il nous semble indispensable, compte tenu des investissements à prévoir, de commencer à placer les nouvelles étapes dans la perspective de l’horizon 2030, conformément aux objectifs du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, pour atteindre à cette date les objectifs de 15 GW dans le secteur de l’éolien posé et de 6 GW dans celui de l’éolien flottant» écrivent-ils.

Rappelons que la France a pour objectif de produire 6 000 MW d’énergies marines à horizon 2020. Cette capacité de production représenterait l’équivalent de la consommation annuelle de 4,5 millions de foyers. Les deux premiers appels d’offres sur l’éolien offshore permettent dès à présent le déploiement d’une puissance totale de près de 3 000 MW, un investissement de 7 milliards d’euros.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X