Aménagement

Cinq projets en lice pour le prolongement de la Francilienne

Ces cinq tracés pour le projet de bouclage de l’A104, dite la « Francilienne », entre le Val d’Oise et les Yvelines seront discutés dans un débat public prévu pour durer quatre mois.

Mené par la Commission particulière du débat public (CPDP) Francilienne, cette discussion, qui s’est ouverte mercredi, permettra à tout un chacun d’exprimer son opinion (par courrier, mails ou lors de réunions publiques), sur les cinq projets en lice pour le prolongement de l’A104 entre Méry-sur-Oise (Val d’Oise) et Orgeval (Yvelines), a expliqué à l’AFP le président de la CPDP, Jean Bergougnoux.
A l’issue du débat, la CPDP établira un document de synthèse qui servira de base au maître d’oeuvre (l’État), pour la poursuite et la conduite du projet.
Le bouclage de l’A104 doit permettre d’achever une rocade de près de 240 km en région parisienne, à 25 km du centre de Paris, selon le maître d’ouvrage de la Francilienne à la Direction régionale de l’équipement d’Ile-de-France, Eric Debarle.
Cinq projets, d’une longueur de 26 à 56 km selon les scénarios, sont à l’étude pour le dernier tronçon, pour un coût situé entre 1,1 et 2,1 milliards d’euros, a détaillé M. Debarle.
La réalisation du bouclage de la Francilienne est prévue pour 2015, a-t-il précisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X