Industrie/Négoce

Ciat met le cap sur l’habitat et l’export

Mots clés : Bâtiment d’habitation collectif - Bâtiment d’habitation individuel - Equipements techniques et finitions

Le spécialiste français du génie climatique Ciat annonce pour septembre 2012 une offre dédiée au logement collectif neuf. Il entend également maintenir son niveau de chiffre d’affaires dans les prochaines années en accentuant sa présence sur les marchés étrangers.

Plus connu comme fournisseur d’équipements de génie climatique (pompes à chaleur, groupes de production d’eau glacée, centrales de traitement d’air, unités intérieures) du secteur  tertiaire, Ciat, qui se plaît à rappeler  son statut de fabricant « 100 % français »,  se donne comme nouvel objectif de pénétrer le marché du logement collectif neuf.

« La part de notre chiffre d’affaires  France (10 millions d’euros en 2011) sur ce segment est proche de zéro, reconnaît Fabrice Boutet, Directeur général commercial & marketing du groupe. « Jusqu’ici nous ne sommes sollicités par la maîtrise d’ouvrage que dans le cadre de rénovations, au coup par coup », précise Gilles Guillon, Directeur des marchés du fabricant tricolore. Et d’annoncer la création d’une offre dédiée.

Baptisée « Residence Line », celle-ci  s’appuiera sur les pompes à chaleur d’ores et déjà au catalogue, ainsi que sur une nouvelle « unité de confort » destinée à chaque logement. Installée en faux-plafond, cette unité de confort, munie de batteries hydrauliques, distribuera chauffage et rafraîchissement par convection forcée dans chaque pièce de vie, via un réseau de gaines.  Les unités de soufflage terminales intègreront une fonction « Epure » reposant sur un filtre à la surface d’échange décuplée (voir focus). Le système sera pourvu d’une régulation des températures pièce par pièce. La commercialisation de cette nouvelle offre débutera en septembre. La maîtrise d’ouvrage publique, jugée plus réceptive  par Gilles Guillon car « plus à la pointe en termes d’efficacité énergétique que le secteur privé  », sera prospectée en premier lieu. Quatre projets (deux en neuf et deux en rénovation) mettront très prochainement en application le nouveau système.

 

L’Afrique et le Moyen-Orient en ligne de mire


Si le marché national reste une priorité dans la stratégie de Ciat, il pèse pour la première fois moins de 50 % des résultats du groupe tous segments confondus (pour être précis, 48 % des 300 millions d’euros générés en 2011). Il s’agit donc pour Ciat de continuer à s’imposer au-delà des frontières hexagonales, notamment en Espagne – où le groupe affirme être leader du marché de la boucle d’eau – et ce, malgré la crise.  

L’Europe de l’ouest, mais aussi l’Afrique du nord et le Moyen-Orient, seront les autres marchés dans la ligne de mire à compter de 2013. Si Fabrice Boutet n’élude pas une baisse du CA 2012, il fixe comme cap de la ramener  à -2 % (la tendance au premier semestre est pourtant à -10 %), à la faveur d’une deuxième partie d’année plus dynamique. « Nous espérons que les 300 millions d’euros effectués en 2011 constitueront notre chiffre « de croisière »», complète Fabrice Boutet.  Et d’envisager sereinement cet objectif, puisque Ciat devrait pouvoir continuer à compter sur le groupe Somfy : entré au capital de Ciat en 2008 à hauteur de 40 % (le reste des parts étant détenu par la famille Falconnier), Somfy est appelé à prendre à terme une participation majoritaire, en vertu du pacte d’actionnaires signé en 2008. N’étant pas en mesure de préciser quand et à quelle hauteur Somfy deviendrait majoritaire, Fabrice Boutet indique toutefois que « nous (Ciat) saurons fin 2012 comment les choses s’organiseront » entre les deux actionnaires.

Focus

Coadis Line, nouvelle unité intérieure Ciat

La gamme Coadis Line (de 800 W à 5 kW en puissance calorifique) apporte son lot d’améliorations aux unités intérieures proposées jusqu’ici par Ciat. A l’instar des gammes précédentes, les cassettes Coadis Line (dans des modèles de 675 x 675 mm ou de 600 x 600 mm) assurent une diffusion d’air par effet Coanda. Mais elles intègrent un nouveau châssis pouvant accueillir au choix des buses unidirectionnelles ou quatre voies. Autre amélioration : une fonction « Epure », remplie par un filtre à particules fines (PM 2,5) en polypropylène, dont les circonvolutions multiplient par 10 la surface d’échanges. Enfin, les ventilateurs sont  à moteur  HEE (High Energy Efficiency, haute efficacité énergétique), permettent de réduire les consommations énergétiques (5 W en petite vitesse).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X