Culture

Christian de Portzamparc : « L’architecte a trois métiers : concevoir, convaincre, construire »

Après quarante ans de pratique professionnelle en France et dans le monde entier, l’architecte et urbaniste Christian de Portzamparc revient sur les fondamentaux de son travail.

France, Japon, Etats-Unis, Brésil, etc. Christian de Portzamparc a construit en de nombreux endroits dans le monde. A l’occasion des « Mardis de l’architecture » du 14 janvier dernier, organisés par Unibail-Rodamco, il répondait aux questions de Gilles Davoine, rédacteur en chef d’AMC, de Thierry van de Wingaert, président de l’académie d’architecture, de Yves-Laurent Sapoval, ancien délégué interministériel à la Ville et de Christophe Cuvillier, président du directoire d’Unibail-Rodamco.

Christian de Portzamparc revient ici sur ce qui a toujours fondé son approche : l’indispensable relation entre l’urbanisme et l’architecture, la prise en considération du site autant que du programme, la permanence de la primauté de l’espace malgré la banalisation des nouvelles technologies de communication. Sans oublier la nécessité impérieuse, pour réaliser le Grand Paris, d’effacer la frontière que constitue le périphérique.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X