Recherche & développement

Charpentes industrielles : des essais pour faire évoluer la partie Vent de l’Eurocode

Le Syndicat National des Fabricants de Structures et Charpentes Industrialisées en Bois lance une campagne d’essais au vent. Son objectif : faire évoluer les règles de calcul, qui ne traitent pas aujourd’hui tous les cas de figure rencontrés par la charpente industrielle.

Les professionnels de la charpente industrielle ont besoin de règles adaptées afin de calculer  efficacement les efforts de vents sur ces toitures. Or, aujourd’hui,  les règles de calcul ne permettent pas de traiter la majorité des cas rencontrés par la charpente industrielle. Si l’eurocode 1, adapté aux bâtiments de grandes dimensions, aborde les toits à 2 et 4 pentes, il ne traite pas ceux des  petits bâtiments d’habitation (pavillon ou petit collectif) qui offrent des cas de figure bien plus variées.

C’est pour cette raison que le SCIBO,  avec l’appui du COdIFAB, a décidé de lancer un programme de recherche, qui permettra de définir un ensemble de configurations représentatives et de  simuler les efforts au vent avec des essais en soufflerie ; et ainsi d’élaborer des règles simplifiées mais dans l’esprit de l’eurocode.

Le CSTB,  mandaté pour accompagner ce programme, a défini, en collaboration avec la commission technique du SCIBO, une dizaine de configurations géométriques. Des  maquettes au 1/50e nécessaires aux tests ont été fabriqués. Les essais, qui ont débuté en septembre pour s’achever fin décembre, mesurent, pour chaque géométrie et pente, les champs de pression exercés avec différentes directions de vent et selon différents paramètres.

A terme, il s’agira d’analyser toutes les mesures relevées lors des essais en cours de sorte à constituer une cartographie simplifiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X