Entreprises de BTP

Charlie Hebdo : entreprises et fédérations des secteurs du BTP expriment leur indignation

Des entreprises et organisations professionnelles des filières construction et travaux publics ont fait savoir leur indignation à la suite du massacre perpétré dans les locaux de la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo.

L’attentat commis dans les locaux du magazine Charlie Hebdo, le 7 janvier à Paris, d’un bilan provisoire de douze morts et une vingtaine de blessés, a amené plusieurs entreprises et organisations professionnelles du secteur du BTP à faire état de leur indignation.

L’Union professionnelle artisanale (UPA, à laquelle est affiliée la Capeb) a ainsi, par communiqué de presse, « manifesté sa compassion à l’égard des proches des victimes ». L’organisation a également invité tous les chefs d’entreprise de l’artisanat et du commerce de proximité à respecter la minute de silence du 8 janvier, à midi. Le Conseil national de l’ordre des architectes (Cnoa), de son côté, a par la voix de sa présidente Catherine Jacquot exprimé « toute sa solidarité aux victimes et à leurs proches, ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe du journal ». « Nous entendons ainsi saluer le courage, l’engagement d’hommes et de femmes qui portent haut les valeurs de la culture, de la création et de la liberté d’expression, pour la démocratie », a-t-elle ajouté.

 

Participer aux manifestations de commémoration

 

Eddie Jacquemart, président de la Confédération nationale du logement, a « réaffirmé sa solidarité à l’équipe de l’hebdomadaire et aux forces de police, ainsi que ses condoléances aux familles des victimes ». Il a également appelé l’ensemble de son organisation à « se rassembler dans les villes où des marches républicaines seront organisées ». Même message partagé sur Twitter par Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des travaux publics, qui a appelé les « entrepreneurs de travaux publics » à participer aux manifestations organisées en mémoire des victimes du journal satirique.

Plusieurs entreprises du BTP se sont également exprimées sur le sujet. Le groupe Colas, entre autres, a appelé sur Twitter ses salariés à respecter une minute de silence. Le groupe Vinci et Bouygues construction ont publié sur le réseau social une photo de dizaines de leurs salariés, dans leur siège social respectif, respectant une minute de silence.

La société Vinci Autoroutes (groupe Vinci) a pour sa part diffusé sur plusieurs panneaux à messages variables la phrase « Nous sommes tous des Charlie » (voir des photos ici).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Le monde à l'envers

    Voir le BTP venir rendre hommage à Cabu , c’est aussi surprenant que voir les cléricaux se trouver une âme de libres-penseurs . Mais on peut toujours se repentir.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X