Innovation produits

Charier parie sur la route solaire thermique et photovoltaïque

Mots clés : Energie renouvelable - Réseau routier

Le groupe de travaux public ligérien a signé avec la société néerlandaise Ooms Civiel un contrat de partenariat exclusif sur le Grand Ouest de la France pour développer des solutions thermiques et photovoltaïques dans la route.

Chacune de ces sociétés a développé son propre système de route solaire: SolaRoad, une solution de route photovoltaïque pour le Néerlandais Ooms et Hélianthe, un procédé de collecte d’énergie thermique produite par la radiation solaire sur les enrobés des routes, pour Charier, en collaboration avec Ooms.

Le partenariat conclu entre les deux entreprises a déjà permis à Charier de remporter un appel d’offres pour la réalisation d’une piste cyclable équipée de la solution photovoltaïque SolaRoad à Etampes (Essonne). Un autre projet est en cours de préparation en Bretagne Sud, cette fois avec la solution Hélianthe sur un parking de camping afin de fournir l’énergie nécessaire au chauffage de la piscine extérieure. Charier indique par ailleurs que «plusieurs collectivités se sont déjà positionnées pour intégrer ces solutions dans leurs futurs projets d’aménagement urbain».

 

Utiliser la radiation solaire sur les enrobés

 

Le procédé Hélianthe développé par Charier consiste à faire circuler un fluide caloporteur sous l’enrobé pour récupérer cette énergie et la transférer vers un usage immédiat (eau chaude sanitaire, chauffage, système de refroidissement) ou vers un système de stockage. La couleur sombre, voire noire des enrobés favorise la récupération des rayonnements du soleil. La température de l’enrobé atteint facilement 50 à 60°C et, sur cette base, l’énergie annuelle récupérable peut s’élever à plus de 250 kWh par mètre carré assure Charier. Une surface équipée sur 500 m2 permettrait ainsi de produire plus de 125 MWh par an d’énergie thermique.

L’efficacité du dispositif repose sur la capacité de l’entreprise à placer dans l’enrobé les tubes faisant circuler le fluide caloporteur. En partenariat avec Ooms, Charier a donc développé un support spécial et une méthodologie particulière de mise en œuvre des enrobés permettant aux engins de chantier de circuler sur les tubes sans les endommager. Ce dispositif peut être utilisé dans des voiries légères ou supportant un trafic lourd.

Ooms a déjà développé ce type de dispositif depuis le début des années 2000 et, avec une vingtaine de projets de ce type en Europe, elle dispose donc d’un retour d’expérience qui pourra être précieux pour le marché français.

 

Route photovoltaïque

 

Plus récemment, le néerlandais a développé avec la société Dynniq la solution de route photovoltaïque SolaRoad® qu’il expérimente sur une piste cyclable sur la commune de Krommerie aux Pays-Bas depuis 2014. Même si une partie du revêtement s’est détachée du fait des fortes amplitudes thermiques, le retour d’expérience sur les deux premières années d’exploitation de ce site expérimental montre qu’il est possible de produire 90 kWh/m2 d’énergie électrique par an. Il faut donc une centaine de mètres carrés de ce dispositif pour produire l’électricité correspondant au besoin moyen d’un foyer hors chauffage.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X