Environnement

Ces mots de la construction qui font les clichés favoris des journalistes

L’éolien a forcément « le vent en poupe », le photovoltaïque ne connaît bien sûr « pas la crise » et si une entreprise qui travaille sur un carrefour n’est pas forcément « à la croisée des chemins », elle n’est peut-être que « la partie émergée de l’iceberg »… Un petit logiciel du web traque les clichés. « Tour d’horizon ».

Est-ce le boom de l’éolien en France ? La relance par le soutien au bâtiment et la croissance verte ? Ou la multiplication des grands projets d’infrastructures ? Toujours est-il que jamais autant de pavés n’ont été jetés dans autant de mares, ni le vent soufflé autant « en poupe » dans les articles des journalistes. @alertecliche, petit robot espion du web installé sur Twitter a analysé des milliers d’articles de presse agrégés par Google Actualités. Il a surligné et classé une vingtaine d’expressions communes relevées dans plus de 6.000 articles parus entre le 1er août 2009 et le 31 juillet 2010. Un décompte qui pourrait faire « grincer des dents » (974 occurences) la profession. Grand vainqueur de ce concours de clichés, la fameuse « cerise sur le gâteau », écrite 1.019 fois, loin devant donc « le vent en poupe » (697 fois). « La cour des grands », ou « la croisée des chemins » reviennent aussi régulièrement sous la plume des journalistes. Plus étonnant, « aux quatre coins de l’Hexagone » est également très prisé. Là on demandera juste à l’auteur de revoir sa copie…

 

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X