Environnement

Ces mots de la construction qui font les clichés favoris des journalistes

L’éolien a forcément « le vent en poupe », le photovoltaïque ne connaît bien sûr « pas la crise » et si une entreprise qui travaille sur un carrefour n’est pas forcément « à la croisée des chemins », elle n’est peut-être que « la partie émergée de l’iceberg »… Un petit logiciel du web traque les clichés. « Tour d’horizon ».

Est-ce le boom de l’éolien en France ? La relance par le soutien au bâtiment et la croissance verte ? Ou la multiplication des grands projets d’infrastructures ? Toujours est-il que jamais autant de pavés n’ont été jetés dans autant de mares, ni le vent soufflé autant « en poupe » dans les articles des journalistes. @alertecliche, petit robot espion du web installé sur Twitter a analysé des milliers d’articles de presse agrégés par Google Actualités. Il a surligné et classé une vingtaine d’expressions communes relevées dans plus de 6.000 articles parus entre le 1er août 2009 et le 31 juillet 2010. Un décompte qui pourrait faire « grincer des dents » (974 occurences) la profession. Grand vainqueur de ce concours de clichés, la fameuse « cerise sur le gâteau », écrite 1.019 fois, loin devant donc « le vent en poupe » (697 fois). « La cour des grands », ou « la croisée des chemins » reviennent aussi régulièrement sous la plume des journalistes. Plus étonnant, « aux quatre coins de l’Hexagone » est également très prisé. Là on demandera juste à l’auteur de revoir sa copie…

 

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X