Energie

Certificats d’économies d’énergie : l’UFE s’inquiète des dispositifs de lutte contre la précarité énergétique

Mots clés : Electricité - Politique énergétique

Deux mesures destinées à flêcher les recettes des CEE vers la lutte contr ela précarité énergétique feraient doublon et coûteraient très cher en fonds publics selon  l’Union française de l’électricité.

Lundi 18 mai, l’UFE est montée au créneau concernant deux mesures introduites dans le projet de loi de transition énergétique (PLTE) pour la croissance verte lors de son examen en commission spéciale. Via les certificats d’économie d’énergie (CEE), ces deux mesures visent à lutter contre la précarité énergétique. « Mais, malheureusement (…), si elles sont maintenues en l’état, ces mesures risquent fort de produire l’effet inverse de l’objectif recherché », souligne l’Union française de l’électricité.

Les deux mesures en question sont les suivantes : une obligation d’au moins un tiers des économies d’énergies réalisée au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique, notamment afin de sécuriser le financement du programme « Habiter mieux » conduit par l’Anah ; et la création d’un dispositif CEE spécifique pour la précarité énergétique. « C’est là que l’incohérence s’installe, relève l’UFE. Si rénover les logements, en particulier les passoires thermiques est essentiel en termes de lutte contre la précarité énergétique, en revanche, doublonner, en quelque sorte, le mécanisme des CEE va s’avérer non seulement particulièrement coûteux, mais aussi complexe à mettre en oeuvre. »

Les dispositions adoptées en commission spéciale de l’Assemblée nationale auront, selon l’organisation patronale, surtout pour conséquence « de mobiliser des fonds publics considérables » puisque la lutte contre la précarité énergétique exige des subventions proches de 100 % du coût des travaux. L’UFE s’est associée à l’AFG, l’ANODE et le Comité Français Butane-Propane, dans l’envoi, la semaine dernière, d’un courrier conjoint à la ministre de l’Énergie Ségolène Royal.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X