Energie

Certificats d’économies d’énergie : Certinergy en appelle au tribunal de commerce

Mots clés : Politique énergétique

La rentrée est rude pour les acteurs des CEE avec un marché spot qui a baissé sous les 2 euros le MWh au cours de l’été. Premier à réagir, Certinergy prend les devants pour préserver son activité « et ses partenaires » dans le futur.

« La direction de Certinergy SAS, filiale du groupe Certinergy qui porte ses activités CEE, a souhaité placer son activité CEE France sous la protection du tribunal de commerce de Paris et obtenu le bénéfice d’une sauvegarde, meilleure solution préventive dans ce contexte », a annoncé Frédéric Utzmann, président de Certinergy, en exclusivité à notre confrère Enerpresse le 31 août.

Quel est le contexte ? Depuis janvier 2015, le marché spot des CEE est déprimé et la situation a encore empiré pendant l’été. En effet, le prix a presque chuté de moitié par rapport au début de l’année passant sous 1,9 euros/MWhc (contre plus de 3,2 ¤/MWh en janvier 2015). Une situation brutale pour les acteurs comme Certinergy qui ne savent pas combien de temps peut durer ce passage à vide même si ce dernier pense que « la...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X