Energie

Certificats d’économie d’énergie : Certinergy en veut plus pour lutter contre la précarité énergétique

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Efficacité énergétique - Lutte contre l'exclusion - Politique énergétique - Réglementation thermique et énergétique

L’entreprise spécialisée dans l’efficacité énergétique et les certificats d’économie d’énergie, veut intensifier son programme de financement de travaux d’isolation des combles des logements des ménages défavorisés, en passant de 3.000 réalisés en 2014 à au moins 10.000 en 2015.

Depuis 2006, Certinergy développe plusieurs activités autour de l’efficacité énergétique. Active en France, mais aussi en Italie (depuis 2011), au Royaume-Uni (2013) et depuis le début de l’année en Pologne, l’entreprise fondée par Frédéric Utzmann et Edouard Jounet se veut « un générateur d’économies d’énergies ».

Pour ce faire, Certinergy a développé une panoplie de services auprès des industriels, des collectivités, des particuliers et des acteurs de l’immobilier tertiaire. « Nous sommes une société de conseil opérationnel en efficacité énergétique », résume le président de Certinergy, Frédéric Utzmann, qui présentait jeudi 23 avril les résultats annuels de son entreprise. « Nos actions vont de l’audit et l’ingénierie technique, jusqu’à la réalisation de travaux clés en main, en passant par la valorisation des certificats d’économies d’énergie, l’accompagnement et la formation, et l’ingénierie financière ».

Une pluridisciplinarité couronnée de succès puisqu’en 2014, Certinergy a réalisé un chiffre d’affaires de 109M€, en progression de 80% sur un an, et ses effectifs sont passés sur la période de 200 à 350 personnes. « Et notre entreprise a toujours été profitable », insiste Frédéric Utzmann.

 

CEE et précarité énergétique

 

Mais Certinergy a très vite décidé d’aller au-delà de la simple notion d’économie pour s’attacher à « démocratiser le confort énergétique ».

En atteste son programme Pacte énergie solidarité qui cible les ménages en situation de précarité énergétique. Son slogan « Isolez vos combles pour 1 € ». Financé par les CEE ce programme proposé en exclusivité par Certinergy a permis d’isoler 3000 maisons en 2014. « Notre objectif pour 2015, c’est 10.000 maisons et nous visons à terme 60.000 logements en 2017 », ajoute Frédéric Utzmann.

Pour ces travaux, Certinergy négocie l’achat des isolants, sous-traite les installateurs et accompagne les particuliers dans leurs démarches administratives. Charge à elle de revendre ensuite les CEE générés aux « obligés ». Le problème c’est que Certinergy « doit revendre plus cher ces CEE pour des questions d’équilibre financier. Or, rien n’oblige les obligés à les acheter », explique Frédéric Utzmann qui compte beaucoup sur l’adoption du projet de loi de transition énergétique pour flècher une partie de la manne des CEE vers la lutte contre la précarité énergétique. « Après son passage au Sénat, l’article 8 sur les CEE proposait « qu’une part » des CEE soit redirigée vers les ménages précaires », rapelle Frédéric Utzmann. « Ce n’est pas assez incitatif et surtout, ce n’est pas juste qu’on prélève sur le dispositif général. Après son passage en commission spéciale, le texte dit maintenant « qu’un tiers » des revenus générés devra être consacré à la lutte contre la précarité énergétique. C’est mieux. Mais nous militons pour une deuxième obligation distincte. » Une obligation qui ferait « quasi-consensus » chez les députés, selon Frédéric Utzmann.

L’enjeu est important car on estime à 1,5 million le nombre de ménages concernés. Et sur l’objectif présidentiel de 500.000 logements rénovés par an à l’horizon 2017, 250.000 ménages modestes sont concernés.

Un gisement énorme à même de nourrir l’ambition de Certinergy qui vise un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2020.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Comment scier la branche...

    … sur laquelle certinerrgy est assis ! Personnellement, en tant qu’isocombliste, il est maintenant hors de question que je passe par Certinergy pour valoriser mes CEE. Je ne vais quand même pas nourrir un concurrent direct !
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X