Santé

Certification: aujourd’hui l’énergie, demain la santé

Mots clés :

Réglementation technique

-

Risque sanitaire

Tiré par l’intérêt des acteurs de la construction pour la consommation des bâtiments, le nombre de certifications délivrées par les filiales de Qualitel, Cerqual, Cequami et Cequabat,  est en progression en 2011 de 6% par rapport à 2010. Le Président de Qualitel pronostique une montée en puissance de critères liés à la santé.

Voilà un choix qui illustre la focalisation des acteurs de la construction sur la consommation énergétique. Bouygues immobilier qui, jusqu’à 2010, certifiait ses logements « Habitat et Environnement », opte depuis 2011 pour la certification « NF logement », moins exigeante sur les critères environnementaux, accompagnée du label énergétique BBC.

Qualitel est l’association délivrant, via ses différentes filiales, les deux certifications citées plus haut. Selon son président Raphaël Slama, les problématiques de santé seront bientôt sur le devant de la scène. La certification « Habitat et Environnement » exige déjà à l’heure actuelle que l’étiquette relative à la qualité de l’air des matériaux dans les espaces intérieurs présente au minimum la lettre B.

De nouveaux critères sanitaires devraient prochainement intégrer les référentiels de Qualitel. Raphaël Slama estime que les usagers, une fois qu’ils auront pris conscience des enjeux de santé dans le bâtiment, deviendront très exigeants vis-à-vis de leurs logements.

Absence des copropriétés

Si 125 000 logements collectifs dans le neuf ont été certifiés par les filiales de Qualitel en 2011, seuls 31 000 logements dans l’existant l’ont été. Pour la quasi-totalité, il s’agit de logements sociaux. L’offre de certification dédiée aux copropriétés lancée en 2011 n’a pour l’instant séduit que deux copropriétés, cumulant 250 logements.

Usager non maitrisé

« En acoustique et thermique, les promesses des certifications sont souvent non tenues, avoue Raphaël Slama. Quand la ventilation fait top de bruit, l’occupant peut boucher les bouches d’aération. L’humidité n’est plus alors évacuée. Dans un logement BBC, plus étanche, les conséquences peuvent être graves. On se retrouve avec un logement intrinsèquement impeccable dans lequel se développe de la moisissure. »

Qualitel a lancé une étude sur 20 logements baptisée « Vivre dans un logement BBC ». Les premières conclusions devraient être livrées au cours de l’année.
Et  l’association travaille actuellement au prolongement des certifications existantes en phase exploitation. Ces nouveaux référentiels prenant en compte la vie du bâtiment devraient permettre de réduire le décalage entre les promesses de certifications existantes et la réalité.

Focus

Il suffit de payer pour être certifié ?

En comptant les abandons, 15% des demandes de certifications auprès des filiales de Qualitel n’aboutissent pas.

20 logements sur 10 000 se voient retirer a posteriori leurs certifications, notamment  à la suite de signalements d’occupants.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    CMR, REACH et Classement Feu

    Bcp des produits cités sont traités avec des ignifugeants et des biocides dont certains sont classés aujourd’hui comme CMR – atteinte à la reproductibilité humaine pour le bore par ex. La laine de chanvre par exemple comprend 15% de polyester et 0,6% de biocide: dans les fiches FDES disponible aucune information sur le classement d’émissivité des COV ni sur la toxicologie des biocides utilisés (Xn et N). Laplupart sont classés en matériaux combustible ce qui limite leur développement et leur emploi en 2e et 3e famille. A ce jour seule la paille enduite est classé Bs1d0 et n’utilise pas de biocide
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X