Industrie/Négoce

Cegelec remporte un contrat pour une extension de centrale en Côte d’Ivoire

Le groupe d’ingénierie électrique a remporté un contrat clés en main de « près de 55 millions d’euros » auprès de la Compagnie de production d’électricité (Ciprel) pour l’extension d’une de ses centrales.

Cegelec assurera « la conception, la construction et la mise en service de l’extension de la centrale électrique de Vridi 2 à Abidjan en Côte d’Ivoire », a indiqué le groupe dans un communiqué publié mercredi 27 août.
Un contrat clés en main de « près de 55 millions d’euros ». Cegelec fournira « une turbine à gaz General Electric alimentée au gaz naturel, les auxiliaires électromécaniques, les équipements d’évacuation d’énergie et la connexion au réseau électrique, ainsi que le génie civil ». A l’issue des travaux, la centrale disposera d’une capacité de production de 320 mégawatts (MW), contre 111 MW actuellement, qui représenteront « le quart de la puissance électrique installée en Côte d’Ivoire », selon Cegelec. Cette extension, qui sera mise en service en décembre 2009, « permettra de réduire les délestages (coupures de courants, ndlr) qui touchent la plupart des grandes villes d’Afrique de l’Ouest », a souligné le groupe français. Le contrat a été remporté auprès de la Ciprel, filiale du groupe de BTP français Bouygues.

Adrien Pouthier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X