Industrie/Négoce

Caterpillar : +14% en 2008, réduction drastique des effectifs

Tout en annonçant avoir, pour la première fois, dépassé les 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires l’année dernière, Caterpillar prévoit pour 2009 un plan drastique de réduction des coûts.

51.324 milliards de dollars (36 878 milliards d’euros) de chiffre d’affaires en 2008. Pour la première fois de son histoire Caterpillar dépasse la barre symbolique des 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires grâce à une hausse de 14% sur l’année. Mais cette bonne nouvelle précède une mauvaise : le constructeur mondial table sur -25 % en 2009, autour de 40 milliards de dollars, avec une marge d’incertitude de 10%. Face à cette conjoncture sombre Jim Owens, le P-DG promet de conserver un dividende de 2,50 dollars par action et annonce un plan drastique de suppression d’emplois. 20 000 postes seront concernés par des départs volontaires ou des licenciements. Les intérimaires subiront la plus lourde charge avec la non reconduction de 8 000 postes. Mais les salariés ne seront pas épargnés tant les ouvriers (4 000 postes menacés) que le personnel d’encadrement (7 500 postes, dont 2 500 départs à la retraite anticipés). Première sur la liste : l’usine de Mossville, dans l’Illinois, aux USA, qui fabrique des moteurs de camions. Or cette activité souffrira de la perte de son plus gros client : Paccar. Les moteurs seront vraiment au cœur des préoccupations de Caterpillar en 2009 puisque Jim Owens annonce une baisse du budget global de recherche et développement sauf sur un point : les moyens pour mettre au normes Etape 3b les moteurs Acert. La charge des importants bouleversements techniques que cette évolution réglementaire impose sera à porter sur 2009. Caterpillar en souffrira, tout comme l’ensemble des constructeurs de matériels de chantiers

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X