Logement

Carte interactive : les 532 communes ayant bénéficié des aides aux maires bâtisseurs en 2016

Un arrêté publié au Journal officiel le 14 septembre annonce le montant des aides versées par l’Etat aux 532 communes ayant participé à l’effort de construction de logements. Ces aides aux « maires bâtisseurs » se sont montées à 45,2 millions d’euros.

En 2016, les communes ont accentué leur effort en matière de construction de logements. C’est l’enseignement que l’on peut tirer de la liste officielle publiée ce 14 septembre au Journal officiel par le ministère du Logement et de l’Habitat durable. Si elles étaient 470 communes à bénéficier des aides distribuées par l’Etat en 2015, en 2016 elles sont 532 à profiter de ce coup de pouce financier. Au total, l’Etat a versé 45,2 millions d’euros d’aides (contre 34 millions en 2015), calculées sur la base des permis de construire accordés au second semestre 2015 et déclarés avant le 31 mars 2016.

Sans surprise, comme on peut le constater sur la carte interactive ci-dessous, les zones périurbaines sont les plus concernées par cet effort de construction de logements. Le top 5 des communes les plus aidées réserve quelques surprises : si Marseille est la mieux lotie avec 2,64 millions d’euros de dotation, la ville de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) et ses 36 000 habitants se placent en deuxième position avec une aide de 1,88 million d’euros. Suivent ensuite Montpellier avec 1,4 million d’euros, Gif-sur-Yvette (Essonne) avec 1,14 million d’euros et Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) avec 979 000 euros. Malgré une omniprésence moins prononcée qu’en 2015 en haut du tableau, les communes d’Ile-de-France, zone la plus tendue du pays, continuent de bénéficier encore largement de ces aides d’Etat : outre Bagnolet et Gif-sur-Yvette, Montreuil (Seine-Saint-Denis), Sevran (Seine-Saint-Denis), Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) ou encore Colombes (Hauts-de-Seine) figurent parmi les villes les plus aidées.

Le dispositif d’aide aux communes participant à l’effort de construction de logements a été créé en juin 2015. Il tend à aider les communes situées en zone tendue à réaliser les équipements publics et les infrastructures nécessaires à l’accueil de nouveaux ménages.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X