Innovation produits

Carrier réduit l’impact de ses climatiseurs sur le réchauffement climatique

Mots clés : Bâtiment et santé - Chauffage - froid - Climatisation - Matériel - Equipement de chantier

Le fabricant de systèmes de climatisation et de chauffage Carrier a lancé le 11 mai sa gamme Aquaforce Puretec. Elle rassemble des groupes d’eau glacée et des pompes à chaleur qui utilisent le fluide frigorigène R-1234ze(E), une molécule à faible potentiel de réchauffement planétaire.

Une innovation de plus à mettre à l’actif du règlement « F-Gaz ». Le constructeur de machines thermiques Carrier a annoncé le 11 mai le lancement de sa nouvelle gamme Aquaforce Puretec destinée aux bâtiments tertiaires et aux réseaux de chaleur. Elle se compose de groupe de production d’eau glacée à condensation par air et par eau, ainsi que de pompes à chaleur (PAC). Ces appareils, dotés de compresseur à vis, emploient le fluide frigorigène R-1234ze(E) en lieu et place du traditionnel R-134a.

Le règlement européen N° 517/2014 relatif aux gaz à effet de serre fluorés, communément surnommé le règlement « F-Gaz », a modifié les habitudes techniques du secteur. Le texte impose aux fabricants de produits chimiques des quotas progressifs sur les hydrofluorocarbures (HFC). Les fluides R-410a et R-134a utilisés dans la majorité des climatiseurs et des PAC appartiennent à cette catégorie. Dans les prochaines années, ces nouvelles restrictions pourraient entrainer une hausse de leur prix, voire leur pénurie. Les industriels du génie climatique ont anticipé ces évolutions et commencent à proposer des produits fondés sur de nouveaux gaz.

Quand certains ont fait le choix du R-32, Carrier a opté pour le R-1234ze(E). « C’est le résultat de quatre années de recherche, explique William Doll, chef de produit des groupes froids et des PAC au sein du groupe. Nous avons évalué 340 fluides différents. R-1234ze(E) était le plus adapté pour les compresseurs à vis. » Cette molécule entre dans la catégorie des hydrofluoroléfines, un groupe qui n’est pas concerné par le règlement F-Gaz. Elle possède un potentiel de réchauffement planétaire (PRP) bien inférieur au R-134a, 7 tonnes équivalent CO2 contre 1430 pour son prédécesseur. « Ces caractéristiques facilitent la certification environnementale des bâtiments, souligne-t-il. Par exemple, un système de climatisation au R-134a apporte trois crédits dans le cadre d’une certification BRE environmental assessment method (BREEAM). » Toutefois, ce fluide est considéré comme légèrement inflammable. Il requiert donc quelques précautions supplémentaires d’installation.

 

Les réseaux de chaleur comme nouvelle objectif

 

Les groupes d’eau glacée de la gamme Aquaforce Puretec couvrent des puissances comprises entre 300 et 1100 kW, en vitesse fixe et variable. Le changement de fluide a nécessité quelques adaptations, notamment au niveau du compresseur. Les machines y ont gagné 5 % de rendement par rapport aux anciens modèles. Les unités eau-eau affichent ainsi un coefficient d’efficacité énergétique saisonnier (ESEER) de 7,7. Quant aux unités air-eau, elles atteignent un coefficient de 5. « En comparaison d’un appareil au R-134a, il faudra compter aujourd’hui un surcoût de 20 à 30 %. Cet écart devrait se réduire dans les prochaines années avec la hausse des prix des HFC et l’augmentation des ventes des équipements aux HFO », précise Stéphane Koch, directeur commercial et marketing pour la France de l’entreprise.

Au chapitre des PAC, les produits basse température s’étalonnent de 300 à 1600 kW de puissance calorifique, en vitesse fixe et variable. Pour la première fois chez Carrier, des systèmes haute température viennent compléter cette offre. « Nous étions auparavant limités à 65 °C. Grâce aux propriétés physiques du R-1234ze(E), nos produits peuvent maintenant atteindre les 85 °C », indique William Doll. Cette innovation ouvre à l’entreprise le marché des réseaux de chaleur, où les PAC peuvent récupérer de la chaleur fatale ou accroitre les performances d’un forage géothermique. Le groupe compte continuer dans cette direction. Il devrait commercialiser l’année prochaine une nouvelle série avec des compresseurs centrifuges. Baptisé Aquaedge Puretec, elle utilisera un autre fluide, le R-1233zd, et comportera de plus grandes puissances.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X