Economie Activité

Carnets de commande : artisans et PME sous les cent jours

Au premier trimestre, les carnets de commandes enregistrent une chute de de 11 jours par rapport au trimestre précédent. Ils passent à 96 jours en moyenne, avec une résistance un peu meilleure des entreprises du second œuvre technique.

La détérioration de la situation de la construction neuve s’intensifie en raison de la persistance d’un contexte défavorable à l’investissement (hausse du chômage, baisse du pouvoir d’achat, recul d’activité des entreprises,…). A un degré...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X