Vie de l'entreprise

Canicule : la CFDT invite les employeurs du BTP à recourir au chômage intempéries

La CFDT construction-bois souhaiterait, dans un souci de protection de la santé, que les salariés du secteur bénéficient du chômage intempéries durant la canicule.

Alors que la France va être en situation de canicule pendant une semaine au moins, la CFDT Construction-bois invite les employeurs du secteur du BTP à « examiner de près l’opportunité de faire bénéficier leurs salariés du chômage intempéries afin de préserver leur santé et leur sécurité, plus particulièrement dans les départements où le plan de vigilance orange aura été déclenché ». Le syndicat de salariés s’est ainsi exprimé dans un communiqué de presse daté du 30 juin.

« En 2003, la canicule avait directement entraîné la mort d’une dizaine de salariés du BTP, estime la CFDT Construction-bois. Si un semblable bilan devait à nouveau se produire, les employeurs en seraient pleinement et exclusivement responsables, dans la mesure où les caisses de congés intempéries du BTP, qui valident les demandes de mise en chômage pour cause d’intempéries formulées par les employeurs, sont administrées par les seules organisations patronales. »

A lire : Canicule et rayons UV : comment protéger les salariés sur les chantiers

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X