Environnement

Canicule : aménagement du temps de travail sur le chantier du tramway à Bordeaux

Mots clés : Services urbains - Transport collectif urbain - Travaux publics

Les fortes températures ont conduit plusieurs entreprises en charge des travaux de la construction du tramway de Bordeaux à aménager, voire réduire, le temps de travail des ouvriers pour éviter les heures les plus chaudes.
L’entreprise Sieurat, responsable de la pose des pavés, permet depuis mardi à ses équipes de travailler de 6H30 à 13H30, et non plus de 7H30 à 17H30, comme d’habitude.
« J’ai prévenu le Groupement d’études tramway (GET, maître d’oeuvre) pour informer des difficultés de travail, tant humaines que techniques », explique le responsable des travaux de Sieurat, Eric Boulanger. Un des principaux problèmes est que le béton séche plus vite avec la chaleur.

Même constat chez Amec-Spie rail, en charge de la pose du rail d’alimentation, qui a également aménagé ses horaires: « les équipes qui ont travaillé lundi entre 13H00 et 17H30 ont vraiment souffert des 39°C », en ce jour de chaleur record, explique Xavier Cuaz, conducteur de travaux.
Malgré tout, les conditions restent extrêmement difficiles pour les ouvriers des multiples chantiers qui éventrent le centre ville depuis plusieurs mois.
Alors que certaines entreprises ont maintenu leurs horaires, d’autres, comme Cogifer, Sieurat et Amec-Spie rail, envisagent de prolonger les aménagements jusqu’à vendredi et de les reconduire la semaine prochaine si la canicule se poursuit.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X