Entreprises de BTP

« C’est avant tout l’indépendance qui nous caractérise », François Dutilleul (Rabot-Dutilleul)

Mots clés : Entreprise du BTP

Le président du directoire de Rabot Dutilleul Investissement livre au « Moniteur » les secrets de la réusite du groupe de BTP nordiste.

Comment votre entreprise a-t-elle traversé la crise ?

François Dutilleul : La forte baisse en continu du marché depuis 2008 a eu deux conséquences : la chute du volume d’affaires et celle des prix. Dans le bâtiment, la concurrence est devenue rude. La rentabilité a, par la force des choses, elle aussi diminué : c’est le jeu de l’offre et de la demande. Il a donc fallu adapter nos organisations, nos façons d’exercer notre métier. Durant cette période, nous avons, par exemple, dû cesser certaines activités, comme celle d’Actibat Provence ; nous nous sommes associés au groupe Pouchain afin de poursuivre notre développement sur les lots techniques et la maîtrise des énergies du bâtiment. Mais globalement, nous avons campé sur nos stratégies à long terme, un des atouts des entreprises comme la nôtre.

 

Quelles sont ces stratégies ?

F. D. : En premier lieu, les contrats globaux. L’entreprise générale représente plus de 80% de nos contrats. Nous avons développé la conception-construction, et lorsqu’on y adjoint l’ingénierie financière, le partenariat public-privé (PPP) n’est plus très loin. Nous avons également créé, en amont du métier de constructeur, une société de montage immobilier : iDéel. Cette structure propose aux maîtres d’ouvrage, en particulier aux bailleurs sociaux, des solutions juridiques diversifiées.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X