Immobilier

Bureaux : les mesures d’accompagnement reculent

Les mesures d’accompagnement des locataires de bureaux ont baissé au 4e trimestre 2016, selon le groupement d’intérêt économique (GIE) Immostat. La Défense reste tout de même le quartier où les propriétaires ont consentis le plus d’efforts.

Le niveau moyen des mesures d’accompagnement (aide à l’emménagement, loyers progressifs, etc.) des transactions locatives de bureaux de plus de 1 000 m² en Ile-de-France a reculé à 21,5% au 4e trimestre 2016 contre 22,2% trois mois plus tôt, selon le groupement d’intérêt économique (GIE) Immostat. Rappelons que ces niveaux sont calculés sur toute la durée du bail.

Les mesures d’accompagnement oscillent « de 15,2% dans le secteur Paris Nord Est à 25,5% à La Défense ». L’évolution la plus importante à noter se situe dans le quartier de La Défense, où le GIE relève la diminution des accompagnements, en un recul de -1,7 point au cours du trimestre.

En outre, « les transactions de bureaux supérieures à 5 000 m² continuent à bénéficier d’un accompagnement plus important par rapport aux autres avec un différentiel toutefois ramené à +2,3 points à l’issue du T 4 2016 », précise le GIE.

 

ImmoStat est un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) créé en 2001 par les principaux conseils en immobilier d’entreprise : BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et DTZ, opérant aujourd’hui sous la marque Cushman & Wakefield.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X