Energie

Build & Connect réunira les expériences de bâtiment durable à Strasbourg

Mots clés : Démarche environnementale - Produits et matériaux - Situation économique

Avec quatre autres clusters, le pôle de compétitivité Fibres-Energivie organise la semaine prochaine un rendez-vous des solutions mises en œuvre dans le Nord-Est de la France et les territoires étrangers voisins.

Le bâtiment durable se donne rendez-vous les 22 et 23 novembre prochains à Strasbourg pour un échange d’expériences transfrontalier, à l’occasion du colloque Build & Connect. La manifestation est organisée par le pôle de compétitivité du Grand Est Fibres-Energivie, en association avec l’association franco-germano-suisse Trion Climate et trois clusters allemands et suisse en énergie et construction. Elle attend 350 participants représentant toute la chaîne de l’acte de construire : maîtres d’ouvrage publics et privés, maîtres d’œuvre, entreprises, industriels…

Le pôle de compétitivité en escompte qu’elle puisse « tirer le meilleur des expériences concrètes » dans un territoire qui réunit le Nord-Est de la France et ses voisins d’Allemagne, de Suisse et de Bénélux, étiquetés comme des références internationales du sujet. Ce rendez-vous s’inscrit dans la continuité de l’Energivie Summit à vocation internationale que le pôle avait organisé il y a deux ans à Strasbourg.

 

De la ville de demain au cycle de vie

 

Build & Connect proposera une vingtaine d’ateliers et conférences qui se répartiront en quatre thématiques. Le « bâtiment dans la ville qui se densifie » abordera la contribution de la construction à l’édification de la ville de demain, dans le contexte où 60 % de la population mondiale sera urbaine dans 15 ans : constructions en hauteur, rafraîchissement des îlots de chaleur, lutte contre les pollutions déclineront le thème, entre autres.

La rénovation énergétique sera abordée principalement sous l’angle de la quête de son modèle économique optimal : comment la massifier pour générer des économies d’échelle, comment mieux se coordonner entre professionnels, comment utiliser le potentiel du BIM. Le groupement hollandais Energiesprong proposera des pistes de solution par sa manière de fédérer la réhabilitation de 10 000 logements sociaux et son recours à la maquette numérique.

Autre thème logiquement attendu, le « bâtiment au service de l’efficacité énergétique » évoquera la production d’énergie décentralisée, la gestion énergétique à l’échelle d’un quartier, etc.

Enfin, le thème des nouveaux matériaux et du cycle de vie se penchera sur l’économie circulaire appliquée au bâtiment, les innovations et les nouveautés de matériaux, biosourcés ou non.

La manifestation s’achèvera par le dévoilement des résultats d’un concours, Well Building 2050. Lancé par le bureau d’études Elithis, il dira comment des groupes pluridisciplinaires d’étudiants auront répondu à la commande d’une conception d’un « habitat urbain vertueux » à l’horizon de la mi-XXIe siècle.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X