Construction Numérique

BTP Consultants rend la réglementation accessibilité compatible avec le BIM

Mots clés : Accessibilité - Bâtiment d’habitation individuel - Contrôles et vérifications réglementaires - Entreprise du BTP - Logiciels - Outils d'aide

Spécialisé dans le contrôle technique, BTP Consultants vient de coder la réglementation accessibilité des logements pour le Building information modeling (BIM). La conformité du projet aux textes officiels pourra être vérifiée tôt et rapidement dans le projet de conception.

Révolution chez les contrôleurs techniques : BTP Consultants vient de traduire les exigences de la réglementation accessibilité dans un format informatique compatible avec le Building information modeling (BIM). Désormais, les architectes qui conçoivent des logements en BIM pourront profiter de l’expertise numérique de BTP Consultants sur l’accessibilité, grâce à l’appli « BTP check solution ».

Concrètement, à partir d’une maquette numérique au format IFC et si l’architecte dispose du logiciel Solibri Model Checker, l’efficacité de BTP Consultants pourra être améliorée grâce à l’intelligence des requêtes. Ces dernières concernent la géométrie et les informations de la base de données liée à la maquette numérique du projet. « La réglementation accessibilité en résidentiel est essentiellement basée sur des exigences géométriques et répétitives, il était donc plus simple de commencer par cette réglementation pour l’intégrer au BIM », indique Patrick Vrignon, président de BTP Consultants. « Mais pour que les requêtes fonctionnent, il est indispensable que la base de données soit correctement renseignée », poursuit Fabrice Kerlogot, chef de projet BIM chez Citae, filiale de BTP Consultants. La classification des espaces d’un bâtiment doit donc être homogène. Par exemple, si une maquette comporte une première salle de bain nommée « salle de bain » et une deuxième nommée « sdb », Solibri Model Checker ne pourra pas classer cet espace et les requêtes ne fonctionneront pas. C’est pourquoi le groupe a décrit ces prérequis dans un cahier des charges BIM à destination du BIM management du projet.

 

Les non-conformités visibles en BCF

 

BTP Consultant a déjà utilisé sa solution sur plusieurs projets : la construction de l’école Centrale Supelec avec Bouygues Bâtiment Ile-de-France à Gif-sur-Yvette (Essonne), la construction de 278 logements avec Cogedim à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) et une résidence étudiante Dometude de 408 lits associée à une résidence hôtelière de 110 chambres avec Bouygues Immobilier à Palaiseau (Essonne). A chaque fois, les étapes sont similaires. Le premier point essentiel est de transmettre le cahier des charges BIM à la maîtrise d’ouvrage et à la maîtrise d’œuvre. La deuxième étape consiste ensuite à analyser la qualité de la maquette numérique. « Il est également primordial de vérifier la qualité de l’export en IFC », souligne Fabrice Kerlogot, certaines données importantes peuvent être perdues ou modifiées. C’est pourquoi, les requêtes ne peuvent être réalisées que par des spécialistes chez BTP Consultants. Le contrôleur technique reste celui qui émet un avis et produit le rapport réglementaire final. Il utilise les requêtes comme outil d’aide à la décision.

Enfin, lorsque des non-conformités sont détectées, elles sont transmises au format BCF (Building Collaboration Format) aux intervenants concernés. Ces BCF sont intégrés aux documents réglementaires, tels que le rapport initial de contrôle technique, l’avis sur les documents d’exécution, l’avis sur la réalisation et le rapport final. Il est également possible de coupler aux envois contractuels un fichier extrait de Solibri Model Checker qui récapitule les non-conformités au format Excel.

 

D’autres réglementations bientôt traduites en BIM

 

« La version payante de Solibri est un outil réellement puissant pour analyser les maquettes numériques. Avoir paramétré les règles automatiques du programme est une excellente idée qui va faire gagner du temps à tous les intervenants », estime l’architecte Emmanuel Coste, dirigeant de l’agence Coste Architectures. Le principal bémol réside dans le prix de la solution Solibri, soit 6000 euros pour une licence. En attendant, BTP Consultants mise sur les potentialités offertes par le logiciel et  travaille déjà au codage d’autres réglementations pour le BIM. Les travaux sur la sécurité incendie ont déjà débutés. D’autres doivent suivre sur l’acoustique et la thermique, avec une finalisation prévue d’ici à la fin de l’année 2017.

 

En savoir plus

Meeting BIM

Les 8 et 9 novembre, au Pavilon Cambon, à Paris, les acteurs français et européen de la transition numérique dans le bâtiment se donne rendez-vous à Meeting BIM. Table ronde, ateliers d’experts et témoignages rythmeront ces deux journées d’échanges, de débats et de networking.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X