Transport et infrastructures

Bruno Cavagné veut un « Copil » pour fêter sa réélection à la tête de la FNTP

Mots clés : Etat et collectivités locales - Travaux publics

Réélu pour un mandat de trois ans à la présidence de la Fédération nationale des travaux publics, Bruno Cavagné souhaiterait voir créer un Conseil d’orientation et de programmation des infrastructures de long terme (Copil).

Emmanuel Macron élu, Bertrand Cavagné réélu : la FNTP va pouvoir suivre attentivement les engagements pris par le candidat d’En Marche ! à l’élection présidentielle, lors du forum du 23 février « Réinvestissons la France » au Carrousel du Louvre. Le président de la République avait alors promis une enveloppe de 20 mds € pour les infrastructures. 

Pour accélerer et soutenir ce projet, Bruno Cavagné plaide notamment pour la création d’un Conseil d’orientation et de programmation des infrastructures de long terme (COPIL) qui serait chargé de l’évaluation et l’identification des projets nationaux prioritaires ainsi que la préparation d’une loi de programmation sur les infrastructures.

Par ailleurs, Bruno Cavagné souhaite, pour cette nouvelle mandature, l’enrichissement de  l’offre de services de la FNTP auprès de ses entreprises adhérentes à travers, par exemple, la mise en place d’une offre de formation auprès des dirigeants sur les enjeux du « BIM » et l’instauration d’un guichet unique pour le traitement des accidents du travail / maladies professionnelles.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X