Social

Brexit : inquiétudes autour de la révision de la directive « travailleurs détachés »

Mots clés : Réglementation européenne

Si la décision du Royaume-Uni de quitter l’UE peut perturber la révision de la directive de 1996, destinée à créer « un cadre juridique clair en matière de détachement », d’autres périls la menacent plus sérieusement.

Le moment est encore à la sidération, mais chacun pense déjà à l’après-Brexit. Le résultat du référendum britannique du 23 juin en faveur d’un départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, annonce-t-il un tsunami sur le vieux continent ? Peut-il notamment, dans le secteur du BTP, troubler la volonté de rééquilibrer les disparités criantes de la fameuse « directive travailleurs détachés » de 1996, annoncée le 8 mars dernier par Marianne Thyssen, commissaire européenne chargée de l’emploi et des affaires sociales ?

Estimé à 1,9 million de personnes dans l’Union européenne en 2014, le travail détaché consiste, pour un employeur, à envoyer un salarié dans un autre État membre en vue d’y fournir un service à titre temporaire, en moyenne pendant 4 mois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X