Entreprises de BTP

Bouygues s’intéresse aussi à Cegelec

Après Eiffage, Vinci et Suez, Bouygues a annoncé qu’il regardait « sérieusement » le dossier Cegelec, ancienne filiale d’Alstom spécialisée dans l’ingénierie électrique qui aurait été mise en vente.

Le PDG du groupe Bouygues Martin Bouygues a indiqué mercredi lors d’une conférence de presse qu’il regardait « sérieusement » le dossier Cegelec, ancienne filiale d’Alstom spécialisée dans l’ingénierie électrique qui aurait été mise en vente.

« Nous regardons sérieusement, nous pouvons offrir une vraie stratégie intelligente et industrielle », a déclaré Martin Bouygues, Pdg du groupe.
Les rumeurs de vente de Cegelec, qui circulent dans la presse depuis le 30 août, n’ont pas été confirmées à ce stade par la direction, mais plusieurs groupes ont déjà manifesté leur intérêt. Jeudi, le PDG de Suez Gérard Mestrallet a ainsi déclaré que le groupe d’énergie et d’environnement allait réfléchir au dossier « dans les prochaines semaines ».
Ces déclarations intervenaient après celles mercredi du PDG du groupe de construction et de services Vinci, Antoine Zacharias, qui a fait savoir qu’il regardait « le dossier Cegelec avec beaucoup d’intérêt » tout en admettant : « ce qui peut nous dissuader, c’est le prix ».

Bouygues a par ailleurs publié ses résultats au premier semestre 2005. Le bénéfice net est en hausse de 39% à 384 millions d’euros et le groupe a révisé en hausse sa prévision de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année à 23,6 milliards d’euros.
Le groupe a par ailleurs annoncé qu’il lançait une augmentation de capital réservée aux salariés, qui portera sur un montant maximum de 250 millions d’euros.

Bouygues Construction a vu ses prises de commandes augmenter de 18% par rapport au premier semestre 2004. La contribution de Bouygues Construction au résultat net du groupe est en hausse de 50% à 96 millions d’euros, contre 64 millions d’euros un an plus tôt.
Bouygues Immobilier bénéficie de la bonne santé du marché du logement avec une contribution au résultat net en hausse de 35% à 42 millions d’euros, contre 31 millions d’euros un an plus tôt. Enfin, Colas (routes) contribue pour 44 millions d’euros au résultat net du groupe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X