Entreprises de BTP

Bouygues décroche un nouveau contrat hospitalier en PPP

Bouygues Construction, à travers ses filiales Quille et Exprimm, et en groupement avec ABN AMRO, Architecture Studio et Jacobs France, va réaliser le nouveau pôle Femmes – Enfants – Hématologie du CHU de Caen, en partenariat public-privé (PPP).

Cette opération a été conclue dans le cadre d’un Bail Emphytéotique Hospitalier (BEH). Il s’agit d’une catégorie de partenariat public-privé qui permet de confier à un partenaire privé la conception, la construction, l’exploitation, la maintenance et le financement d’un équipement hospitalier pour une longue durée, en échange d’un loyer, dont le paiement est conditionné par l’atteinte d’un certain niveau de performance.

Le contrat comprend la conception par Architecture Studio d’un nouveau pôle de 345 lits, la construction par Quille de ce nouveau pôle sur 34 000 m² et la maintenance multi-technique du bâtiment, le renouvellement des installations ainsi que l’exploitation de certains services (fourniture du chaud et du froid, nettoyage, sécurité, gestion des déchets) par Exprimm, pendant 25 ans.
Le financement en dette bancaire et en fonds propres du projet, principalement apporté par ABN AMRO, pour un montant global d’environ 100 millions d’euros.

La phase de mise au point des contrats s’engage désormais entre le CHU et le candidat pressenti. Le développement des études du projet durera un an. La phase travaux devrait commencer au second semestre 2006 et durer 29 mois.

« Dans ce type d’opérations, les synergies entre les différentes entreprises et expertises de Bouygues Construction constituent un avantage compétitif fort, qui s’est déjà traduit par l’obtention de nombreux contrats hospitaliers, notamment en Grande-Bretagne » indique le groupe dans un communiqué.

Focus

Repères


Dernièrement, Bouygues Construction, à travers ses filiales Cirmad, Norpac et Exprimm, a remporté le contrat du logipôle du centre hospitalier de Douai. Ce BEH d’une durée de 25 ans concerne la conception – construction (17 M€) et la maintenance multi-technique (20 M€ cumulés) de cinq bâtiments : cuisine, pharmacie centrale, archives, magasin général et blanchisserie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X