Entreprises de BTP

Bouygues Construction renomme toutes ses filiales régionales bâtiment

Mots clés : Entreprise du BTP

Le groupe de BTP a décidé de rebaptiser les noms de ses filiales régionales bâtiment françaises bien connues (Quille, GFC, Norpac,…) au profit de dénominations harmonisées. Quille devient par exemple Bouygues Bâtiment Grand Ouest.

Norpac, Pertuy, GFC, Quille ou encore DV. Quel professionnel du bâtiment, quel maître d’ouvrage n’a pas entendu parler de ces filiales régionales de Bouygues Construction ? A partir du 1er juin, ces noms vont disparaître. A l’instar de ETDE et ses filiales, qui avaient été rebaptisées Bouygues Energies & Services il y a deux ans, la direction du groupe a en effet  décidé d’harmoniser les dénominations sociales de ses filiales régionales bâtiment.

Dans le Nord et l’Est de la France, Norpac et Pertuy Construction fusionnent et deviennent Bouygues Bâtiment Nord-Est. Ailleurs, les filiales changent de nom sans fusionner avec d’autres entités. Ainsi dans l’Ouest, Quille Construction devient  Bouygues Bâtiment Grand Ouest. Dans le Centre et le Sud-Ouest, DV Construction devient Bouygues Bâtiment Centre Sud-Ouest. Dans le grand quart Sud-Est, GFC Construction devient Bouygues Bâtiment Sud-Est. Dans les Antilles françaises et en Guyane, GTC Construction devient Bouygues Bâtiment Outre-Mer.

 

L’aboutissement d’un processus engagé depuis longtemps

 

« Cette harmonisation des noms de filiales est l’aboutissement et la partie visible d’un processus de mise en commun de ressources, de matériels, de moyens humains et de procédures internes déjà engagé depuis un certains nombre de mois et d’années dans ces filiales », commente-t-on chez Bouygues Construction. L’objectif est d’apporter aux clients  » tout le savoir-faire d’un grand groupe, en privilégiant une relation de proximité », indique Pascal Minault, directeur général de Bouygues Entreprises France-Europe, dans un communiqué.

« Ensemble, ces entreprises peuvent assurer la maîtrise des projets les plus importants et les plus complexes, en s’appuyant sur des pôles de compétences sectoriels (santé, pénitentiaire, universitaire, industrie…), des experts internes reconnus et un réseau étendu de partenaires fournisseurs et sous-traitants », poursuit le communiqué.

Toutes ces filiales de Bouygues Construction dédiées au bâtiment demeurent dans le giron de Bouygues Entreprises France-Europe, qui comprend également des filiales intervenant dans les pays européens limitrophes,  et qui elles ne changent pas de nom: Bouygues Belgium (Belgique), Losinger Marazzi (Suisse), Richelmi (Monaco) et Acieroïd (Espagne). L’ensemble représente plus de 5 000 collaborateurs et a généré 2,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X